10 janvier 1942 – Ford entre en guerre avec son Jeep

10 janvier 1942 – Ford entre en guerre avec son Jeep

Avant que les États-Unis ne décident de prendre part à la Seconde Guerre mondiale, l’armée américaine a contacté 135 entreprises et demandé des prototypes d’un véhicule de reconnaissance à quatre roues motrices. Seulement deux compagnies ont répondu, American Bantam et Willys-Overland. Après que American Bantam eut livré un modèle de travail à l’essai le 21 septembre 1941, l’armée trouva qu’il répondait à tous leurs critères, à l’exception du couple moteur considéré comme trop faible.

L’Armée de terre a envoyé le dessin à Willys et à Ford, accompagnée d’une liste d’améliorations souhaitées. Après des tests rigoureux sur les modèles Bantam, Willys et Ford, tous très similaires et dotés d’un châssis Spicer à quatre roues motrices, la conception du Willys MB a été gagnante et a reçu un contrat de production. Lorsque les États-Unis sont entrés en guerre, l’armée a compris qu’elle aurait besoin de plus de véhicules que Willys ne pourrait en fabriquer. Pour relancer la production de ce qui deviendrait connu sous le nom de Jeep, Ford obtint le 10 janvier en 1942 un contrat pour la construction de 15 000 exemplaires du design de Willys avec un budget de 14 623 900 dollars, soit environ 975 dollars chacun. L’armée a estimé que la compagnie American Bantan n’avait pas la capacité de produire assez de véhicules assez rapidement, mais ils ont obtenu des contrats pour des remorques.

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des