20 mars 1988 – Pontiac fabrique sa dernière Fiero

20 mars 1988 – Pontiac fabrique sa dernière Fiero

Pontiac Fiero 1984

Voici un véhicule qui a une vie courte, mais intense sur le marché de l’auto. Sur une période de 5 ans, Pontiac aura vendu 370 168 Fiero. Uniquement disponible avec un 4 cylindres de 93 chevaux à ses débuts, cette pseudo voiture sport qui était construite sur des restes de Chevette offrait un style unique et demeure à ce jour la seule voiture à moteur central à jamais être produite. chez Pontiac.

De nombreuses technologies intégrées dans la conception de la Fiero, telles que les panneaux de carrosserie en plastique, ont été radicales pour leur époque. Les autres caractéristiques comprennent des phares cachés et, à l’origine, des haut-parleurs stéréo intégrés dans les appuie-tête du conducteur et du passager.  De sérieux problèmes de performances et de fiabilité ont entraîné la mort prématurée du modèle. Les quelques rares chanceux qui ont pu mettre la main sur le V6 de 142 chevaux avaient déjà un meilleur véhicule. Mais cet effort est arrivé trop tard et cette Fiero (qui signifie très fière en Italien) a connu une fin rapide après 5 ans sur le marché.

La Fiero 2M4 (deux places, un moteur central et un quatre cylindres) figurait sur la liste des dix meilleures voitures performances du magazine Car and Driver pour 1984 et était la voiture officielle de l’Indianapolis 500.

 

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Nicolas Fitzbackclaude dalpeRichard LafontaineDenis Bastien Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Denis Bastien
Invité
Denis Bastien

En 1986, je me magasinais une petite voiture sport. La Fiero avait un look attrayant, cependant lessai routier ma fortement déçu. Lidée était bonne, mais il y a eu des faiblesses lors de la conception, dommage. En fin du compte, jai acheté une Honda Civic CRX. Que jai gardé 15 ans. Pas sur que jaurai fait aussi long avec la Fiero.

Richard Lafontaine
Invité
Richard Lafontaine

Faut arrêter les légendes urbaines… je roule en Fiero depuis 84, faut dire que là 84 était la moins bonne année. Cependant a partir de 85 le V6 était disponible et le sentiment de voiture sport était là. La meilleure année est la dernière soit la 88 dont les freins et la suspension est grandement améliorée. Pour ma part j’ai 2 Fiero 1988, soit 1 GT jaune original et 1 GT 3800SC. Du plaisir depuis longtemps. NB: faite une recherche avec les mots Fiero 1990, quelle future elle aurait eu.

claude dalpe
Invité
claude dalpe

Moi aussi j’ai 2 Fieros, une gt 86 et une gt 87 que j’adore conduire. M. Charette mentionne : De sérieux problèmes de performances et de fiabilité ont entraîné la mort prématurée du modèle. Je pense qu’il n’a pas bien lu l’histoire de la Fiero…ce n’est que des légendes urbaines. Avec le millage de mes Fieros et le nombre d’année que je possède mes Fieros et qui ont plus de 30 ans (quand c’est bien entretenu il n’y a pas de problème).

Nicolas Fitzback
Invité
Nicolas Fitzback

Ce n’est pas en mars mais en août 1988 que les dernières Fiero ont sorti de la chaine de montage a Pontiac Cité au Michigan. J’ai eu une 1984 SE pendant 5 ans sans avoir eu le moindre problème. Je possède maintenant 2 1988 avec le v6 depuis plusieurs année et elle sont encore très plaisante å conduire.