24 janvier 1860 – Etienne Lenoir obtient le brevet du moteur à combustion interne

24 janvier 1860 – Etienne Lenoir obtient le brevet du moteur à combustion interne

Les brevets pour les moteurs à combustion interne datent d’aussi loin que 1807, mais aucun n’a été considéré comme un succès commercial jusqu’à ce que l’ingénieur belge Jean Joseph Étienne Lenoir présente son propre projet. Il reçut un brevet pour son moteur en ce jour en 1860. Il présente le premier moteur à allumage commandé. Un moteur deux-temps qui utilisait le gaz de houille comme carburant. Il fabrique dès 1860 400 exemplaires de son moteur qui servent notamment, l’année suivante, à faire fonctionner sur la Seine à Paris, le premier bateau moteur. Ce moteur consomme 18  litres de carburant à l’heure de mélange gazeux pour développer une puissance de deux chevaux.

En 1865, Lenoir vend 143 de ses moteurs seulement à Paris. Alors que le moteur était principalement utilisé à des fins fixes, telles que les centrales électriques, les presses à imprimer, les pompes à eau et l’outillage, Lenoir va amender son brevet à six reprises lui permettant de passer d’un moteur deux temps à une mécanique 4 temps en se basant sur le principe de Beau de Rochas.  Lenoir développa par la suite quelques automobiles entre 1860 et 1863, notamment son Hippomobile. Le wagon à trois roues était propulsé par un moteur de 2543 cm3 développant 1,5 HP. En 1863, le trajet aller-retour entre Paris et Joinville-le-Point fut effectué avec succès sur une distance totale de 22 km en environ 90 minutes dans chaque direction à une vitesse de 3km/h. Le premier véhicule avec un moteur à combustion interne.

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des