25 mars 1920 – Walter P. Chrysler quitte GM

25 mars 1920 – Walter P. Chrysler quitte GM

Avant de fonder sa propre compagnie automobile, Walter P. Chrysler était vice-président chargé des opérations automobiles chez General Motors. En 1912, alors qu’il était employé par l’American Locomotive Company, Chrysler se vit proposer un poste à Flint, dans le Michigan, par Charles Nash, président de Buick. Le travail ne promettait que la moitié de son salaire actuel soit 25 000$ par année, mais il l’a quand même accepté, car Chrysler était fasciné par l’automobile et voyait en ce moyen de transport récent l’avenir des transports.

En tant que directeur chez Buick, Chrysler a révolutionné les capacités de production de masse de la société et s’est distingué en tant que membre irremplaçable de l’équipe GM. En William C. Durant reprit le contrôle de la société qu’il avait fondée et le mentor de Chrysler, Charles Nash, fut contraint de quitter son poste. Reconnaissant la valeur de Chrysler, Durant lui proposa la présidence de Buick et un salaire de 500 000 dollars par an. Chrysler n’a pas dit oui à l’Offre immédiatement connaissant le style de gestion un peu tyran de Durant. Finalement, l’argent était trop beau pour être refusé. Parmi ses nombreuses réalisations à la tête de Buick, la plus grande réussite de Chrysler a peut-être été le rachat par GM de l’usine Fisher Body Plant, sur laquelle la société a bâti une bonne partie de ses produits. GM a acheté 60% de Fisher et a pris le contrôle de l’un de ses principaux composants. Finalement, William Durant, tel que prévu commença à se mêler des affaires de Buick, exaspérant à plusieurs reprises Chrysler jusqu’au désespoir. Un jour, Chrysler a atteint le point d’ébullition lors d’une réunion du conseil d’administration et est sorti.  Après un peu de repos, il alla fonder Chrysler en 1924.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des