27 avril 2009 – GM annonce la fermeture de Pontiac

27 avril 2009 – GM annonce la fermeture de Pontiac

Après avoir placé l’entreprise sous la protection de la loi sur les faillites, GM annonce il y a dix ans son intention d’éliminer progressivement la marque Pontiac.  La marque apparait en 1926 comme marque associée de Oakland. Mais son succès est tel que la marque Oakland est abandonné au profit de Pontiac en 1932. Les ventes pour Pontiac sont restées élevées tout au long de la Seconde Guerre mondiale. En prime: la Pontiac Torpedo a été le dernier véhicule civil fabriqué aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. La production a cessé le 2 février 1942. Pontiac a accueilli certaines des voitures les plus emblématiques construites aux États-Unis, notamment la GTO, la Trans-Am, et d’autres que l’on aimerait peut-être oublier comme la Grand Am et la Fiero.

Alors que la récession s’est installée dans les années 2000, de nombreux constructeurs automobiles ont commencé à se débattre. La lutte était très réelle chez General Motors. Afin d’obtenir des fonds publics pour un renflouement, GM devait repenser son modèle d’affaire, ce qui impliquait l’abandon de plusieurs marques. Au début, on pensait que les camions Hummer, Saturn, SAAB et GMC seraient envoyés au bord du chemin. En avril 2009, plusieurs publications sur l’automobile rapportaient que GM menait une étude suggérant qu’elle pourrait éliminer complètement la marque Pontiac. Le 23 avril, un rapport annonçant que la société abandonnerait la marque Pontiac et préserverait la ligne de camions GMC, aux côtés des marques Chevrolet, Cadillac et Buick, a été publié. La décision d’éliminer Pontiac a été prise principalement en raison de la menace croissante d’un dépôt de bilan. Le 27 avril 2009, GM a annoncé que Pontiac serait abandonné et que tous ses modèles restants seraient supprimés d’ici la fin de 2010.  La dernière Pontiac était une G6, construit en janvier 2010.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des