28 janvier 1938 – Un record de vitesse et une mort tragique

28 janvier 1938 – Un record de vitesse et une mort tragique

Mercedes W125 Reckordwagen

Une histoire peu connue dans le monde des records de vitesse automobile celle du pilote de Mercedes Rudolf Caracciola. Le 28 janvier 1938, il décide de tenter un record de vitesse sur une route publique en Allemagne dans une Mercedes W125 Rekordwagen entre les villes de Francfort et Darmstadt.

Caracciola a établi un nouveau record de vitesse de 432 km / h. À peine 30 minutes après que le pilote Italien air fracassé le record de vitesse au volant de sa Mercedes, Bernd Rosemeyer, l’un des pilotes les plus en vue des années 1930 et le rival de Caracciola sur la scène des Grands Prix, prend le volant de son Auto-Union à moteur 16 cylindres pour tenter de battre le record que vient d’établir son rival.

Bernd Rosemeyer était un pilote couronné de succès. Lors de sa troisième et dernière tentative, l’Auto Union V16 Streamliner a dévié de la route, probablement à cause d’un coup de vent, Il a été tué instantanément à l’âge de 29 ans. Rosemeyer avait été l’un des pilotes les plus exceptionnels de l’histoire de la course automobile en Allemagne. En 1935, il remporta son premier Grand Prix sur le circuit de Brno Masaryk en Tchécoslovaquie. Plusieurs victoires ont suivi en 1936 et 1937, y compris la Vanderbilt Cup aux États-Unis. Ce record de 432 km/h ou 268 milles à l’heure établi en 1938 n’a jamais été battu. Personne m’a tenté depuis cette tragique journée de battre ce record sur une route publique et c’est sans doute une bonne chose.

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
BOUSQUET Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
BOUSQUET
Invité
BOUSQUET

Bonjour, Rudolf Caracciola n’était pas Italien mais Allemand !