30 novembre 1973 – Introduction de la Mercury Bobcat

30 novembre 1973 – Introduction de la Mercury Bobcat

La Mercury Bobcat a été introduite en tant que clone de la Ford Pinto avec un logo Mercury par la compagnie Ford du Canada ltée, un an avant que la voiture ne soit disponible aux États-Unis. Le style différait du Pinto avec des feux arrière plus grands, des feux de stationnement séparés, une calandre style Lincoln plus haute et des garnitures intérieures et extérieures plus sophistiquées. Des carrosseries à hayon et à trois portes ont été proposées – Mercury n’offrirait pas la carrosserie à deux portes sur la Bobcat. Le style est resté pratiquement inchangé jusqu’à la refonte en 1979 et sera abandonné après 1980. La Pinto / Bobcat et la plus petite Ford Fiesta importée ont finalement été remplacés par les Ford Escort et Mercury Lynx à traction avant.

L’affaire du réservoir à essence

Le duo Pinto/Bobcat en 1978 est tristement célèbre pour son réservoir à essence qui explosait en cas d’impact arrière. Ce défaut majeur de fabrication s’est traduit par le rappel de tous les véhicules présentant ce défaut (plus d’un million) ainsi que par une longue procédure judiciaire qui aboutit à une condamnation à payer des dommages et intérêts s’élevant à 125 millions de dollars, qui ont été drastiquement réduits en appel à moins de 4 millions. L’image de marque de l’entreprise a également été affectée, Ford étant accusé de fabriquer « le barbecue où on peut s’asseoir à quatre » (« Barbecue that seats four »).  Des enquêtes à l’poque ont conclues que 180 personnes avaient été tués et 180 autres gravement brûlés et plus de 7000 véhicules détruits.

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des