4 février 1922 – Ford rachète Lincoln

4 février 1922 – Ford rachète Lincoln

Lincoln Modèle L 1919

Henry Leland était un patriote et c’était battu durant la guerre de Sécession et son idole était Abraham Lincoln. C’est pourquoi il avait donné le nom de Lincoln à la compagnie d’automobiles qu’il avait fondée. Homme de grande classe et mécanicien de précision. Leland fut le fondateur de la première marque de luxe américaine Cadillac, fondée en 1902, et après avoir vendu la société à General Motors, il fonda ensuite Lincoln Motor Company, construisant ainsi un rival pour sa première marque. Lincoln a été fondée en 1917 pendant la Première Guerre mondiale et le premier modèle sur le marché fut le modèle L.

Au cours des premières années, la principale source de revenus était un contrat de 10 millions signé par le gouvernement pour la construction du moteur V12 Liberty pour avions militaires. Après l’armistice, Leland a réaménagé l’usine de Lincoln à Détroit pour produire des automobiles utilisant un V8 basé sur le design du moteur Liberty. Le modèle se vend toutefois 5 000$ à l’époque, une petite fortune et sa diffusion est très limité. Il se voit contrait de refinancer la marque et va voir Henry Ford pour qu’il rachète Lincoln en le laissant comme dirigeant.

La Ford Motor Company a acheté la Lincoln Motor Company du Michigan en ce 4 février 1922 pour 8 millions de dollars. Cette acquisition a eu lieu à un moment où Ford, fondée en 1903, perdait des parts de marché au profit de son concurrent General Motors, qui offrait une vaste gamme de voitures tandis que Ford continuait à se concentrer son modèle modèle T. Bien que le modèle T, entré en production en 1908, soit devenu la voiture la plus vendue au monde et ait révolutionné l’industrie automobile, il n’a connu que peu de changements majeurs depuis ses débuts et, de 1914 à 1925. Ford accepte à reculons le rachat de Lincoln, car ce dernier avait fondé la compagnie Cadillac à partir des cendres de la première compagnie Ford. Il se laisse finalement convaincre par sa femme et son fils Edsel qui est président de Ford depuis 1919. Henry Leland reste président de la société, mais Edsel Ford devient vice-président. Sous la gouverne d’Edsel, Lincoln devient une affaire viable. Mais la mise en œuvre des méthodes de Ford apparaît comme une ingérence insupportable pour Leland. Le 13 juin 1922, il démissionne et prend sa retraite.

Henry Martyn Leland s’éteint le 26 mars 1932 à Détroit à l’âge de 89 ans.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des