6 février 1954 – Mercedes introduit la 300SL

6 février 1954 – Mercedes introduit la 300SL

L’histoire de la 300 SL a débuté dans le monde des courses pour las saison de courses dans la catégorie Sportscar en 1952. Le modèle portant le nom de code de W194 également connue sous le nom de 300SL. Le moteur 6 cylindres en ligne très puissant a permis à ce modèle de remporter les 24 heures du Mans, le Carrera Panamericana et plusieurs autres épreuves. Seulement 10 de ces voitures étaient construites pour la course, mais à la suggestion de Max Hoffman, importateur officiel américain de Daimler-Benz, Mercedes introduisit une version de route de la voiture qui fut vendue pour la première fois il y a 65 ans aujourd’hui. À l’Époque, Mercedes a introduit l’injection de carburant, en opposition aux carburateurs Solex à trois barils dans la version de course. La 300 SL était disponible en coupé Gullwing ou en roadster, dont 1400 et 1858 furent construits, respectivement, entre 1954 et 1963.

Avec son moteur 6 cylindres et une vitesse maximale de 155 mph, le coupé à deux portes a créé une sensation parmi les acheteurs de voitures fortunés qui ont été vus en train de faire la queue pour l’acheter. En raison de l’impraticabilité des portes à battants, la société n’a fabriqué que 1 400 coupes 300SL. Malheureusement, la voiture de course 300SL a également joué un rôle infâme dans l’histoire de la course automobile. Devenu incontrôlable lors de la course de 1955 au Mans, le SL s’est écrasé dans la foule, tuant quatre-vingts spectateurs. En conséquence, Mercedes-Benz a retiré ses voitures de la compétition pendant près de trois décennies. Les rares  modèles Gullwing qui se trouvent aujourd’hui sur le marché se vendent à plus d’un million de dollars.

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des