6 octobre 1973 – Décès tragique du pilote de F1 François Cevert

6 octobre 1973 – Décès tragique du pilote de F1 François Cevert

Vainqueur du “Grand Prix des États-Unis” en 1971 au circuit de Watkins Glen, Cevert est décédé dans un violent accident sur la même piste. En 1973, l’équipe Tyrrell était de retour en tête de la Formule Un et Cevert montra qu’il était capable de courir avec son coéquipier et chef d’équipe, Jackie Stewart, dans presque toutes les courses. Il termine deuxième à six reprises, trois fois derrière Stewart, qui a reconnu que le Français avait parfois été un coéquipier très “obéissant”. Alors que Cevert démontraitdes capacités de conduite proche de Stewart. Stewart prévoyait secrètement de prendre sa retraite après la dernière course de la saison aux États-Unis. Pour la saison 1974, Cevert serait le pilote numéro 1 de Tyrrell.

À Watkins Glen, alors que Stewart avait déjà remporté son troisième titre de champion du monde, Cevert a été tué lors des qualifications le samedi matin, alors qu’il se battait pour la pole position avec Ronnie Peterson. Dans la rapide combinaison gauche-droite appelée “The Esses”, la voiture de Cevert était un peu trop éloignée du côté gauche de la piste, là où il y avait une bosse. Cela l’a fait virer vers le côté droit de la piste, où il a touché les barrières de sécurité de la piste, ce qui l’a fait tourner et s’est écrasé contre les barrières de l’autre côté de la piste à un angle proche de 90 °. Cevert est mort sur le coup de blessures massives infligées par la barrière. Jackie Stewart était l’un des derniers sur l’accident de Cevert et a déclaré plus tard “Ils l’avaient laissé dans la voiture, car il était si clairement mort.” Stewart a immédiatement quitté les lieux de l’accident et est retourné aux stands. En raison de la mort de Cevert, Tyrrell a retiré son inscription pour ce GP et Stewart n’a pas couru ce qui devait être sa 100e course. Un accident similaire s’est produit sur le même circuit un an plus tard, lors du Grand Prix des États-Unis de 1974, lorsqu’un autre jeune pilote de Formule 1, Helmuth Koinigg, est décédé lorsque sa voiture a subi une défaillance de la suspension, l’envoyant directement dans la barrière au septième tour. La barrière est tombée et la voiture de Koinigg a glissé sous la partie supérieure, le décapitant. En réponse aux accidents de Cevert et de Koinigg, une chicane a été ajoutée en 1975 afin de ralentir les voitures à travers les “Esses”. La chicane a été retirée en 1985 après que la dernière course de F1 présentée en 1981.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
René Prud'homme Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
René Prud'homme
Invité
René Prud'homme

Bien dommage de mourir si jeune!