Buick Regal 2018: Méconnue

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Buick Regal 2018: Méconnue

Il y a une dizaine d’années, Buick entreprenait un virage jeunesse. L’expression doit être contextualisée. Pour Buick, un virage jeunesse ne voulait pas dire séduire des jeunes de 20 ou 30 ans. La mission, c’était de faire baisser la moyenne d’âge des acheteurs, alors évaluée à 70-72 ans. Il y a moins de deux ans, j’avais demandé aux responsables de la division quelle était désormais cette médiane; on m’avait alors répondu 50 ans. Constat : les efforts portent leurs fruits. Cependant, même si Buick a redoré son blason, il lui reste du travail à faire. Avec l’arrivée de l’utilitaire Envision, le renouvellement de la Regal et de l’Enclave, la bannière va faire un autre pas, un pas susceptible de l’aider avec son virage jeunesse.

Style convenu

Si une Buick pouvait tirer profit d’une refonte, c’est bien la Regal; on ne parlait pas du modèle le plus palpitant de la gamme ni le plus populaire. La nouvelle cuvée nous propose une approche différente, susceptible de séduire un acheteur encore plus jeune. Cette approche, elle commence par un changement de nom alors qu’on discutera désormais de la Regal Sportsback ou de la GS. La raison? Ces dernières intègrent à leur design un hayon à la Porsche Panamera. En bout de piste, on obtient un coffre deux fois plus volumineux. L’un des objectifs avoués de la division, consciente de l’attrait grandissant des consommateurs pour les VUS, est de rendre son offre plus polyvalente. L’idée est loin d’être folle. La variante TourX, une familiale aux lignes spectaculaires, demeure aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Il n’y aurait pas de demande chez nous, selon Buick. Décevant.

Une approche plus jeune

Avec cette nouvelle cuvée, Buick veut séduire le jeune professionnel, et c’est une impression que l’on ressent à l’étude de l’habitacle. La présentation se modernise, le choix des matériaux respire la qualité et la configuration arrière propose quelque chose de différent. Plus concrètement, on obtient 892 litres de chargement lorsque les sièges arrière sont relevés, mais ce volume grimpe à 1719 litres lorsqu’on les rabat. Ça, c’est ce qu’offrent bien des VUS compacts sur le marché. En matière d’équipement, on note un ajout intéressant du côté des caractéristiques de sécurité. En effet, en cas de collision avec un piéton, le capot se soulève de quelques centimètres pour éviter un contact plus violent avec le parebrise. On n’arrête pas le progrès! On retrouve aussi une inspiration plus athlétique grâce aux sièges sport dans la version GS.

C’est pas encore l’Allemagne

Vous avez deux choix de moteurs dans la Regal. La version de base fait appel à un 4-cylindres turbo de deux litres. Ce dernier libère 250 chevaux à la sollicitation de l’accélérateur pendant que le couple maximum peut atteindre 260 livres-pieds. Ces chiffres, on les obtient avec les versions configurées en mode traction. Avec le modèle à quatre roues motrices, on gagne 35 livres-pieds de couple. La raison principale qui explique cette différence se trouve avec les boîtes de vitesses automatiques. Celle jumelée au premier compte neuf rapports, l’autre huit.  La version GS offre un  V6 de 3,6 litres de 310 chevaux et 286  livres-pieds de couple. Il s’agit en fait du même moteur que dans la Camaro V6 et qui passe par la même boîte automatique à neuf rapports. Plus de boîte manuelle comme dans la précédente génération.

Ici non plus

Il ne faut pas se laisser influencer par la ligne sportive de la voiture. Nous sommes après tout chez Buick. La Regal repose sur le châssis de la Malibu et le modèle à deux litres est agréable, confortable, silencieux, mais en rien sportif. Il est même un peu plus mou que la Malibu. Si vous voulez avoir la moindre sensation sportive, il faudra aller vers la version GS et ses quelque 45 000 $. À ce prix, vous avez un moteur qui aime tourner à plus haut régime, une boîte automatique qui se trouve toujours dans le bon régime, une suspension adaptative et trois modes de conduite, dont le mode GS, qui est le plus agressif. La direction est aussi plus précise que dans la version de base. Toutefois, Buick a oublié de mettre des palettes au volant. Dommage.

Conclusion

Si Buick connaît du succès avec certains produits, elle n’allait nulle part avec la Regal. Voilà donc une refonte qui ne peut que faire du bien au modèle et à la bannière. Et bravo à la haute direction, qui ne s’est pas contentée d’une simple évolution; on ose avec cette approche à hayon et avec une version familiale qui ne sera malheureusement pas vendue ici.

Forces

  • Nouvelle signature avant plus dynamique
  • Approche novatrice
  • Coffre très généreux

Faiblesses

  • Un nom et une réputation à rebâtir
  • La version TourX qui ne franchit pas nos frontières
  • Pas de palettes au volant pour la GS

 

Fiche Technique

 

 Prix 34 295 à 43 695 $ t&p 2 000 $ (2017)

LA COTE VERTE MOTEUR L4 DE 2,0 L  (SOURCE L’Annuel)
CONSOMMATION (100 km) 2RM ville 11,4 L route 7,9 L 4RM ville 12,4 L route 8,7 L (est.) • CONSOMMATION ANNUELLE 2RM 1 666 L, 2 249$  4RM 1 819 L, 2 456 $ • INDICE D’OCTANE  91  • ÉMISSIONS POLLUANTES (CO2)  2RM 3 832 kg/an 4RM 4 184 kg/an

NOUVEAUTÉS EN 2018

Nouvelle génération

FICHE D’IDENTITÉ

 

VERSION(S)  Berline à hayon 5 portes 5 places 2AV/4RM Sportback Base, Préféré II, Premium, Essence GS

GÉNÉRATIONS 1ère 1 973 ACTUELLE 2018

CONSTRUCTION  Rüsselsheim, Allemagne

COUSSINS GONFLABLES 10 (frontaux, latéraux avant et arrière, genoux avant, rideaux latéraux)

CONCURRENCE CATÉGORIE Luxe modèle d’entrée Acura TLX, Alfa Romeo Giulia, Audi A4 / Allroad, BMW Série 3, Cadillac ATS, Infiniti Q50, Jaguar XE, Lexus IS, Mercedes-Benz Classe C, Volvo S60 / V60

 

AU QUOTIDIEN

 

COLLISION FRONTALE nm  LATÉRALE nm

VENTES EN 2016 AU QUÉBEC 111 (-32,3%)  AU CANADA 841 (-13,1%)

DÉPRÉCIATION (%) 37,8 (3 ans)

RAPPELS  (2012 à 2017) 6

COTE DE FIABILITÉ 3/5 (2017)

 

CONNECTIVITÉ ET MULTIMÉDIA (certains en option et/ou peuvent requérir un abonnement)

AUDIO Apple CarPlay, Android Auto

NAVIGATION/INTERNET Navigation / OnStar 4G LTE avec WiFi hotspot

CONNEXION TÉLÉPHONIQUE IntelliLink avec SIRI Eyes Free

 

FICHE TECHNIQUE

 

+ MOTEUR(S)

 

(SPORTBACK) L4 2,0 L DACT turbo

PUISSANCE 250 ch à 5 400 tr/min

COUPLE 260 lb-pi de 2 000 à 5 200 tr/min 4RM 295 lb-pi de 3 000 à 4000 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 6,8 à 7,1 kg/ch

BOITE(S) DE VITESSES 2AV automatique à 9 rapports avec mode manuel 4RM  à 8 rapports

PERFORMANCES 0 à 100 KM/H  6,9 s  (est.)

REPRISE 80-115 km/h 5,1 s (est.)

FREINAGE 100-0 km/h ND

NIVEAU SONORE À 100 km/h ND

VITESSE MAXIMALE  210 km/h

 

(GS) V6 3,6 L DACT

PUISSANCE 310 ch à 6 800 tr/min

COUPLE 282 lb-pi à  5 200 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE ND

BOITE(S) DE VITESSES  automatique à 9 rapports

PERFORMANCES 0 à 100 KM/H  5,7 s  (est.)

REPRISE 80-115 km/h 4,5 s (est.)

FREINAGE 100-0 km/h ND

NIVEAU SONORE À 100 km/h ND

VITESSE MAXIMALE : 240 km/h

 

+ AUTRES COMPOSANTS

 

SÉCURITÉ ACTIVE ADDITIONNELLE (certains en option) Avertisseur d’impact imminent avec freinage autonome, avertisseur de présence d’obstacle latéral et arrière, aide au maintien de voie, détecteur de piéton avec freinage autonome, régulateur de vitesse adaptatif avec freinage autonome, aide au stationnement arrière, aide au départ en pente

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière

DIRECTION à crémaillère, assistée électriquement

PNEUS P245/45R18 :  GS : 245/40R19

 

+DIMENSIONS

 

EMPATTEMENT 2 829 mm

LONGUEUR 4 899 mm

LARGEUR 1 863 mm

HAUTEUR  1 455 mm

POIDS 1 700 kg Préféré 1 742 kg Premium 1 762 kg Essence 1 770 kg

RÉPARTITION DU POIDS AV/ARR (%) ND

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE ND

COFFRE 892 L, 1 719 L (sièges abaissés)

RÉSERVOIR DE CARBURANT ND

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des