Chevrolet Equinox 2018: Peinture fraîche

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Chevrolet Equinox 2018: Peinture fraîche

La première génération d’Equinox remonte à l’année 2005. En 12 ans sur le marché, ce modèle s’est vendu à plus de deux millions d’exemplaires pour le Canada et les États-Unis et a toujours trôné dans le palmarès des bons vendeurs malgré une fiabilité qui n’a pas toujours été au rendez-vous et une soif élevée en carburant dans le cas du V6. En dépit de ces chiffres de ventes encourageants, l’Equinox est demeuré derrière les ténors du segment comme le CR-V chez Honda, le Rav4 de Toyota et l’Escape chez Ford. Chevrolet a donc décidé de donner un grand coup de balai pour 2018 en introduisant un tout nouveau modèle avec un grand N.

Plus ramassée

Le segment des utilitaires compacts n’est pas reconnu pour son avant-gardisme au chapitre du style. Malheureusement, l’Equinox 2018 ne fait pas exception à cette règle. On reconnaît au premier coup d’œil des traits de caractère communs avec les plus récents multisegments de la marque comme le Traverse ou même le petit Trax. Il porte une robe plus athlétique et attirante à l’œil, mais le problème avec cette approche réside dans le fait que tous les constructeurs ont suivi le même chemin. Le plus récent Kia Sportage, Honda CR-V, Mazda CX-5 ou Hyundai Tucson. Résultat : l’Equinox peut être confondu avec une demi-douzaine d’utilitaires sur la route. Sous cette robe peu distinctive, Chevrolet utilise une toute nouvelle plate-forme Delta, qui est pour le moment unique à l’Equinox.  Face à l’ancienne version, le nouvel Equinox offre un empattement plus court de 13,2 centimètres et une longueur totale raccourcie de 12 centimètres. Toutefois, en retravaillant l’intérieur, il fait profiter les passagers de presque 100 litres de plus en volume. Autre détail non négligeable, l’utilisation accrue d’acier plus léger et un capot en aluminium ont permis de réduire le poids de 180 kilos.

Des airs de famille

L’intérieur semblera très familier pour quiconque aura pris place à bord d’un récent modèle Chevrolet comme la Malibu ou la Cruze. La disposition des commandes bien organisée relève de la même logique intuitive, même s’il manque un peu d’envergure. Comme c’est le cas dans tous les modèles, vous trouverez dans la version haut de gamme Premier un heureux mélange de garnitures de cuir et de plastique de bonne qualité. En redescendant l’échelle des versions, les plastiques deviennent de plus en plus durs et laids et l’atmosphère générale, plus bas de gamme. À l’image de Ford, qui offre un nouveau système Sync, Chevrolet présente une nouvelle génération de MyLink. Selon les versions, vous avez droit à un écran de base de sept pouces ou à la plus intéressante version de huit pouces en option accompagnée d’un système de navigation et du système Apple CarPlay ou Android auto. Il faut aussi le nouvel aménagement qui permet de gagner de l’espace pour les passagers, spécialement ceux à l’arrière, qui bénéficient d’un volume supérieur pour les jambes et la tête. Chevrolet a également repensé l’espace cargo avec un siège arrière qui se couche complètement à plat pour la première fois dans un Equinox et la possibilité de rabattre ces sièges du compartiment cargo. Toutefois, pour obtenir ce plancher plat, Chevrolet n’offre plus les sièges coulissants à l’arrière. Dommage. Vous avez finalement un faux plancher qui se retire pour donner plus de profondeur au coffre. Vous pouvez aussi, avec la liste des options, intégrer l’ouverture et la fermeture du hayon au moyen de la télécommande.

L’avenir est aux quatre cylindres

Comme pour la plate-forme qui est entièrement nouvelle, Chevrolet a fait un grand ménage au chapitre du moteur. Comme la diminution des cylindres est à la mode, il n’y a plus de V6 en 2018. L’offre débute avec un moteur quatre cylindres 1,5 litre turbo (comme le CR-V) qui produit 170 chevaux de puissance et 203 livres-pieds de couple. Le tout est associé à une boîte automatique à six rapports. Vient ensuite le moteur quatre cylindres de deux litres de 250 chevaux avec 260 livres-pieds de couple jumelé avec une boîte automatique à neuf rapports. Chevrolet nous a aussi préparé une chose rare dans ce segment : un moteur diesel 1,6 litre de 136 chevaux avec un couple de 236 livres-pieds et une boîte automatique à six rapports. Chevrolet rejoint Mazda, qui a également installé une mécanique diesel dans le CX-5.

Bonne conduite, pas assez de moteur

Commençons par les bonnes nouvelles : le nouveau châssis est solide, rigide et silencieux. Cela rend la conduite fort agréable. Autre bonne nouvelle : avec 400 livres de moins à traîner, le plaisir de conduire est en hausse. L’habitacle très silencieux rehausse aussi l’expérience de conduite. Il est toutefois un peu dommage qu’un aussi bon châssis hérite d’un moteur de base qui ne manque pas de « pep », mais qui arrive avec la paresseuse transmission à six rapports. Mais bon, disons que c’est un problème mineur, car vous pouvez très bien vous sortir d’affaire en dépassement, dans une bretelle d’autoroute. La puissance est suffisante pour 90 % des situations. Nous croyons que le moteur deux litres avec ses 250 chevaux est de loin le meilleur choix pour se marier au nouvel Equinox. Il assure non seulement de meilleures performances, mais aussi une conduite plus plaisante, et la boîte de vitesses moderne contribue en bout de piste à garder une consommation très proche de celle du moteur 1,5 litre. Si votre budget le permet, il ne faut pas hésiter. Il faut aussi souligner que cette mécanique, à l’image du moteur deux litres de l’Escape chez Ford, peut remorquer 3500 livres, alors que le moteur de base est limité, comme le diesel, à 1500 livres. La seule véritable raison de se procurer un diesel réside dans l’économie substantielle en carburant. Alors que le moteur de base est annoncé à 8,3 litres aux 100 kilomètres de moyenne dans sa version 2RM, la version deux litres est à 8,7 et le diesel à 6,9 litres. En somme, le 1,5-litre consomme un peu plus que le moteur de même dimension qui se trouve dans le CR-V. Dans ces conditions, le moteur deux litres est sans l’ombre d’un doute un meilleur choix tant au chapitre de la performance qu’à celui du raffinement dans la conduite.

Conclusion 

Avec cette troisième génération, Chevrolet a compris un certain nombre de choses. Le véhicule est plus moderne, plus léger, plus maniable, plus silencieux et moins gourmand. La technologie est très présente et va plaire à la plus jeune génération d’acheteurs, qui place cet aspect tout en haut des priorités. Toutefois, la question du prix demeure une intrigue. Une version Premier à deux roues motrices avec de l’équipement en option va se vendre plus de 40 000 $, alors que la version diesel tout équipée va pousser encore plus haut le prix à payer. Chevrolet va avoir un gros travail à faire pour convaincre les acheteurs de débourser plus, à équipement égal, que pour un très reconnu CR-V ou un très fiable RAV4. Mais force est d’admettre que cet Equinox est finalement à la hauteur de ses concurrents. C’est déjà un énorme pas de franchi.

Force

Châssis très solide

Moteur 2 litres très bien adapté

Excellente insonorisation

Faiblesses

Style sans relief

Prix élevé avec les options

Moteur 1,5 litre un peu gourmand

 

Fiche Techniqu           

Prix  25 445 à 37 445 $ t&p 2 050 $

 

LA COTE VERTE MOTEUR L4 DE 1,5 L TURBO  (SOURCE ÉnerGuide)
CONSOMMATION (100 km) 2AV ville 9,2 L route 7,3 L 4RM ville 9,8 L route 7,9 L • CONSOMMATION ANNUELLE 2AV 1 411 L, 1 693 $ 4RM 1 513 L, 1 816 $ • INDICE D’OCTANE  87  • ÉMISSIONS POLLUANTES (CO2)  2AV 3 245 kg/an 4RM 3 480 kg/an

NOUVEAUTÉS EN 2018

Nouvelles générations

FICHE D’IDENTITÉ

 

VERSION(S)  VUS 5 portes 5 places Equinox 2AV LS, LT, Premier 4RM LS, 1LT, 2LT, Premier 1LZ, Premier 2LZ Terrain 2AV SLE1, SLE2 4RM SLE1, SLE2, SLT1, SLT2, Denali

GÉNÉRATIONS 1ère 2005 ACTUELLE 2018

CONSTRUCTION Ingersoll, Ontario, Canada 

COUSSINS GONFLABLES 6 (frontaux, latéraux, rideaux latéraux)

CONCURRENCE CATÉGORIE Multisegments compacts Ford Escape, Dodge Journey, GMC Terrain, Honda CR-V, Hyundai Tucson, Kia Sportage, Jeep Cherokee, Mazda CX-5, Mitsubishi Outlander, Nissan Rogue, Subaru Forester / Outback, Toyota RAV4, Volkswagen Tiguan

 

AU QUOTIDIEN

 

COLLISION FRONTALE nm LATÉRALE nm

VENTES EN 2016 AU QUÉBEC 2 273 (+3,7%)  AU CANADA 19 197 (-2,9%)

DÉPRÉCIATION (%) 35,3 (3 ans)

RAPPELS (2012 à 2017) 5

COTE DE FIABILITÉ 3/5

 

CONNECTIVITÉ ET MULTIMÉDIA (certains en option et/ou peuvent requérir un abonnement)

AUDIO Apple CarPlay, Android auto, prises USB et auxiliaire, SiriusXM

NAVIGATION/INTERNET Navigation avec circulation en temps réel et météo /4G LTE Wifi hotspot

CONNEXION TÉLÉPHONIQUE Bluetooth à reconnaissance de la voix SIRI Eyes Free, recharge sans fil

 

FICHE TECHNIQUE

 

+ MOTEUR(S)

 

(2AV tous, 4RM LS, 1LT, Premier 1LZ ) L4 1,5 L DACT turbo

PUISSANCE 170 ch à 5 600 tr/min

COUPLE 203 lb-pi de 2 000 à 4 000 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 8,9 kg/ch à 9,5 kg/ch

BOÎTE(S) DE VITESSES automatique à 6 rapports avec mode manuel Terrain automatique à 9 rapports avec mode manuel

PERFORMANCES 0-100 km/h 9,3 s

REPRISE 80-115 km/h 6,7 s (est.)

FREINAGE 100-0 km/h 39,9 m

NIVEAU SONORE À 100 km/h Passable

VITESSE MAXIMALE 185 km/h

 

(4RM 2LT, Premier 2LZ) L4 2,0 L DACT turbo

PUISSANCE 252 ch à 5 500 tr/min

COUPLE 260 lb-pi de 2 500 à 4 500 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 6,7 kg/ch

BOÎTE(S) DE VITESSES automatique à 9 rapports avec mode manuel

PERFORMANCES 0-100 km/h 6,9 s (est.)

REPRISE 80-115 km/h 5,1 s (est.)

VITESSE MAXIMALE  200 km/h

CONSOMMATION (100 km) ville 10,9 L route 8,3 L (octane 91)

ANNUELLE  1 649 L, 2 226 $

EMISSIONS POLLUANTES CO2  3 793 kg/an

 

 

(option Diesel) L4 1,6 L DACT turbodiesel

PUISSANCE 137 ch à 3 750 tr/min

COUPLE 240 lb-pi à 2 000 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 11,8 à 12,6 kg/ch

BOÎTE(S) DE VITESSES automatique à 6 rapports avec mode manuel

PERFORMANCES 0-100 km/h 11,0 s (est.)

NIVEAU SONORE À 100 km/h Passable

VITESSE MAXIMALE 185 km/h

CONSOMMATION (100 km) 2AVville 7,4 L route 5,7 L 4RM ville 7,6 L route 6,4 L (octane 91)

ANNUELLE  2AV 1 122 L, 1 290 $ 4RM 1 190 L, 1 369 $

EMISSIONS POLLUANTES CO2  2AV 3 007 kg/an 4RM 3 189 kg/an

 

 

+ AUTRES COMPOSANTS

 

SÉCURITÉ ACTIVE ADDITIONNELLE (certains en option) Avertisseurs d’impact imminent, aide au maintien de voie, freinage autonome à basse vitesse, avertisseur de présence d’obstacle latéral et arrière, phares adaptatifs, aide au stationnement, caméra de recul, caméra 360º

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée électriquement

PNEUS P225/65R17 Premier(SLT)/option LT P225/60R18 (Denali)/option Premier P235/50R19

 

+DIMENSIONS

 

EMPATTEMENT 2 725 mm

LONGUEUR 4 651 mm

LARGEUR 1 1580 mm, 1 844 mm (incl. rétro.)

HAUTEUR  1 661 mm

POIDS 2AV 1.5T 1 521 à 1 551 kg 4RM 1.5T 1 597 à 1 622 kg 4RM 2.0T 1 700 à 1 708 kg 1.6TD 2AV  1 620 kg 4RM 1 696 à 1 727 kg

RÉPARTITION DU POIDS AV/ARR (%) ND

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE ND

COFFRE 846 L, 1 798 L (sièges abaissés)

RÉSERVOIR DE CARBURANT 2AV  55 L 4RM 59 L 1.6TD 58 L

CAPACITÉ DE REMORQUAGE 1.5T 680 kg 2.0T 1 585 kg

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des