Chevrolet Malibu 2018: Un modèle abouti

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Chevrolet Malibu 2018: Un modèle abouti

On ne peut blâmer GM d’avoir fait peu d’efforts dans les dernières années pour transformer ce qui était une voiture de location en modèle pouvant plaire au grand public. Il semble que l’opération charme fonctionne bien. Au cours de l’année 2016 au Québec, les ventes ont augmenté de plus de 48 % par rapport à l’année précédente. Il s’est vendu plus de 11 000 Malibu au Canada, ce qui la place dans les cinq premières au chapitre des ventes avec des noms comme Honda Accord, Toyota Camry et Ford Fusion.

Ressemble à l’impala

Il est drôle de constater que les constructeurs allemands, pour tenter de plaire aux consommateurs des États-Unis, vont américaniser les lignes de leurs voitures. La Passat de Volkswagen est un bel exemple. À l’inverse, les Américains vont donner un cachet européen à leurs modèles pour rendre la chose plus exotique. La Malibu est un cas flagrant de cette approche. Les lignes ont fait l’objet d’une refonte complète en 2016 et on lui reconnaît un style très allemand dans la calandre et les phares. Le style est un peu à l’image de l’Impala. La voiture repose sur un nouveau châssis, et des matériaux plus légers dans la construction ont éliminé 150 kilos comparativement à la précédente génération. Dans cette refonte, l’empattement a été étiré pour répondre aux plaintes du manque d’espace pour les passagers arrière. Un style qui laisse loin derrière les Malibu qui ramassaient la poussière dans les cours de location d’autos.

Spacieuse

Ce n’est pas qu’à l’extérieur que Chevrolet fait ses adieux à une sous-classe de voitures. Même constat à l’intérieur. On sent le souci du détail dans la conception de la cabine. Les matériaux sont de meilleure qualité et la technologie a pris une place prépondérante. Il faut aussi mentionner l’espace pour les passagers, qui est le plus généreux de sa catégorie devant la Toyota Camry et l’Accord de Honda. Naturellement, il y a encore peu d’équipement dans la version L de base, mais à partir de la version LS et de la plus populaire LT, vous avez droit à une caméra de recul, à l’infodivertissement MyLink avec un écran tactile de sept pouces et port USB ainsi qu’à l’ajout d’un point d’accès Wi-Fi 4G LTE. Le modèle LT ajoute des roues de 17 pouces, des sièges électriques, un éclairage ambiant intérieur, une radio par satellite avec le groupe Technologie en option qui inclut un démarrage à distance, un volant en cuir, un écran tactile de huit pouces et une charge sans fil pour les cellulaires. Un groupe Cuir comprend des sièges avant chauffants en cuir à six voies ainsi qu’une chaîne stéréo Bose de neuf haut-parleurs.

Vive le 2,0 litres turbo

La motorisation de base prend la forme d’un 4-cylindres 1,5 litre turbo de 163 chevaux. Sa principale qualité est de rouler à l’économie. Vous arriverez à flirter avec les six litres aux 100 kilomètres sur les trajets autoroutiers. La boîte automatique à six rapports n’est pas des plus modernes et le raffinement n’est pas à l’égal des concurrents japonais en la matière, mais le boulot est fait. Vous allez toutefois trouver la limite du moteur assez rapidement si vous roulez à plusieurs passagers : les reprises manquent de tonus. Le moteur deux litres turbo offert en option est mieux adapté au véhicule. Il offre 250 chevaux et une boîte automatique à neuf rapports. Sur l’autoroute, vous obtiendrez une consommation moyenne de sept litres aux 100 kilomètres. GM revient pour 2018 avec la Malibu hybride et son moteur 1,8 litre de 122 chevaux accompagné du groupe Électrogène, qui amène la puissance totale à 182 chevaux. Si vous êtes du type modéré, vous serez en mesure de faire une moyenne proche des cinq litres aux 100 kilomètres.

Dans la bonne moyenne

Dans l’ensemble, la Malibu va bien. Son châssis rigide est exempt de craquements ou autres bruits insolites. L’insonorisation est bonne et contribue à l’expérience positive de conduite. Il manque toutefois un peu de raffinement aux moteurs pour pouvoir être à égalité avec les japonaises dans le segment. Le moteur 1,5 litre est un peu juste et la version hybride, très économique, manque un peu de raffinement. C’est vraiment le moteur deux litres qui crée la meilleure union.

Conclusion

La recette de la relance semble avoir fonctionné. La Malibu tient la dragée haute face à la concurrence et son succès récent est mérité.

Forces

Espace généreux

Fort contenu technologique

Excellente consommation

Faiblesses

Réservoir de carburant trop petit (1,5 L)

Style proche de l’Impala

 

Fiche Technique

 

Prix 30 195 à 41 395 $ t&p 2 000 $

LA COTE VERTE MOTEUR L4 DE 2,5 L (SOURCE ÉnerGuide)
CONSOMMATION (100 km) ville 10,9 L, route 7,9 L • CONSOMMATION ANNUELLE 1 615 L, 1 938$ • INDICE D’OCTANE 87  • ÉMISSIONS POLLUANTES (CO2) 3 714 kg/an

NOUVEAUTÉS EN 2018

Aucun changement majeur

FICHE D’IDENTITÉ

VERSION(S)  Berline 4 portes 5 places 2AV LS, LT, Premier

GÉNÉRATIONS 1ère 1 958 ACTUELLE 2014

CONSTRUCTION Oshawa, Ontario, Canada et Detroit-Hamtramck, Michigan, É-U

COUSSINS GONFLABLES 10 (frontaux, genoux conducteur et passager, latéraux avant et arrière, rideaux latéraux)

CONCURRENCE CATÉGORIE Berlines pleine grandeur  Buick LaCrosse, Chrysler 300, Dodge Charger, Ford Taurus, Genesis G80, Kia Cadenza, Lexus ES, Nissan Maxima, Toyota Avalon

  

AU QUOTIDIEN

 

COLLISION FRONTALE 5/5 LATÉRALE 5/5

VENTES EN 2016 AU QUÉBEC 240 (-29,8%)  AU CANADA 2 844 (-3,2%)

DÉPRÉCIATION (%) 41,2 (3 ans)

RAPPELS (2012-2013)  3 (2014 à 2017) 8

COTE DE FIABILITÉ 3/5

 

CONNECTIVITÉ ET MULTIMÉDIA (certains en option et/ou peuvent requérir un abonnement)

AUDIO SiriusXM, prises USB et auxiliaire

NAVIGATION/INTERNETOnStar navigation / 4G LTE, WiFi hotspot

CONNEXION TÉLÉPHONIQUE Bluetooth

 

+ MOTEUR(S)

 

(LS, LT) L4 2,5 L DACT

PUISSANCE 196 ch à 6 300 tr/min

COUPLE 186 lb-pi à 4 400 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 8,5 à 8,8 kg/ch

BOITE(S) DE VITESSES automatique à 6 rapports avec mode manuel

PERFORMANCES 0 à 100 km/h 8,5 s

VITESSE MAXIMALE  210 km/h

 

(Premier, option LT) V6 3,6 L DACT

PUISSANCE 305 ch à 6 800 tr/min

COUPLE 264 lb-pi à 5 300 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 5,6 à 5,7 kg/ch

BOITE(S) DE VITESSES automatique à 6 rapports avec mode manuel

PERFORMANCES 0 à 100 km/h 7,0 s

REPRISE 80-115 km/h 5,3 s

FREINAGE 100-0 km/h 40,0 m

NIVEAU SONORE À 100 km/h Bon

VITESSE MAXIMALE  230 km/h

CONSOMMATION (100 km)  ville 12,7 L, route 8,5 L (octane 87)

ANNUELLE 1 836 L, 2 203 $

ÉMISSIONS DE CO2  4 223 kg/an

 

+ AUTRES COMPOSANTS

 

SÉCURITÉ ACTIVE ADDITIONNELLE (certains en option) Régulateur de vitesse adaptatif, avertisseurs de sortie de voie, d’obstacle arrière et latéral, et d’impact imminent

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée électriquement

PNEUS LS, LT P235/50R18 Premier/option LT P245/45R19 option Premier P245/40R20

 

+DIMENSIONS

 

EMPATTEMENT 2 837 mm

LONGUEUR 5 113 mm

LARGEUR 1 854 mm

HAUTEUR 1 496 mm

POIDS  LS 1 661 kg LT  1 670 à 1 717 kg Premier 1 722 à 1754 kg

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE 11,8 m

COFFRE 532 L Bi-Fuel 283 L

RÉSERVOIR DE CARBURANT  70L

CAPACITÉ DE REMORQUAGE 454 kg

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des