Ferrari California 2017

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Ferrari California 2017

Ferrari California

La porte d’entrée

Benoit Charette

Si un jour vous aspirez, comme bien des enthousiastes, à accéder au monde de Ferrari, la California est le modèle par où votre histoire va débuter. Et ça fonctionne plutôt bien pour la firme de Maranello, qui continue de multiplier les nouveaux clients à travers ce modèle qui avait été spécifiquement étudié pour aller faire la conquête de ces nouveaux clients, ceux qui n’étaient pas les grands puristes de la marque, mais qui vouaient un intérêt pour le cheval cabré.

Suave

Physiquement, il n’y a pas de changement pour 2017. Même si cela s’est fait de manière subtile, nous avons constaté une évolution du modèle. Conçu avec le concours de Michael Schumacher en 2009, le style était plus simple. En 2014, on remarque des lignes plus musclées inspirées de la FF, maintenant la Gran Lusso, et quelques ajouts d’arêtes et une partie avant librement inspirée de la légendaire Testa Rossa 250 avec des flancs savamment travaillés. Pour citer Lafontaine avec un ramage qui se rapporte à son plumage, la California est le phénix des hôtes de ces bois.

Orientation sport

Plus simpliste à ses débuts, l’intérieur s’est progressivement inspiré de celui de la 458 d’abord et de la 488 ensuite. Vous trouvez par exemple le volant avec commandes intégrées. On relève aussi une console centrale avec un écran tactile aux fonctionnalités étendues mais aux commandes simplifiées. Au sommet de cette console, un indicateur a pris place entre les deux aérateurs pour indiquer l’état de fonctionnement du turbo (pression, réponse, efficience). Il y a bien encore quelques irritants comme certains habillages qui font encore bon marché pour une voiture de ce prix, mais globalement, il y a peu à redire.

Le ton juste

Le V8 turbo est toujours en place. Il livre ses 552 chevaux en passant par la très rapide boîte double séquentielle à 7 rapports. Conscient de l’importance cruciale de la mécanique, qui fait foi de tout au sein de la compagnie, Ferrari avait décidé, lors du passage d’un moteur atmosphérique à la turbocompression, de soigner la sonorité du moteur, qui perd souvent de son charisme avec des turbos qui étouffent les envolées lyriques. Il faut préciser que le moteur culmine toujours à 7500 tours/minute et que Ferrari a pris la décision d’investir dans des collecteurs d’échappement en acier forgé dotés de tubulures de longueur égale, un luxe habituellement réservé aux moteurs de course. Vous avez de cette manière une mécanique qui chante encore très bien

Conduite plus affirmée

Seule nouveauté notoire pour 2017, une version Handling Speciale qui avait déjà fait son apparition avec le modèle à moteur atmosphérique il y a quelques années. C’est une option pour ceux qui trouvent que le comportement de la version ordinaire n’est peut-être pas assez tranchant. Les modifications concernent le tarage des ressorts (plus rigides de 16 % à l’avant et de 19 % à l’arrière). Ferrari a aussi retouché la boîte à 7 rapports pour un peu plus de réactivité et un contrôle de la stabilité qui laisse un peu plus d’espace de manœuvre au conducteur. Il faut également noter la présence d’un résonateur intégré à la ligne d’échappement pour une sonorité plus agressive. Ces modifications au châssis rendent le train avant plus précis et la conduite peut se faire de manière encore plus enthousiaste. Les évolutions apportées au contrôle de la traction améliorent la motricité en sortie de virage. Ferrari a tout de même pris le soin de ne pas compromettre le confort, donc ce n’est pas trop radical. Les accélérations sont toujours aussi impressionnantes. L’usine annonce un 0 à 100 km/h en 3,6 secondes. De plus, la réponse du moteur est immédiate : nul besoin d’attendre que les turbos se mettent au travail.

Conclusion

Avec cette offre de California plus sportive, les conducteurs qui en veulent un peu plus de leur California seront bien servis. Nous ne sommes pas encore dans le monde des voitures de course, mais vous aurez besoin d’une licence de pilote pour trouver les limites de la version Handling Speciale.

Forces

GT toujours très homogène

Comportement plus vif

Facilité de conduite, utilisable au quotidien

Faiblesses

Places arrière inutilisables

Prix du groupe Handling Speciale

Pas de coffre quand le toit est baissé

 

Fiche Technique

Prix 289 000 $ t&p 3 500 $

LA COTE VERTE MOTEUR V8 DE 3,8 L TURBO  (SOURCE Ferrari et L’Annuel)
CONSOMMATION (100km) 10,5 L • CONSOMMATION ANNUELLE 1 785 L, 2 410 $ • INDICE D’OCTANE  94  • ÉMISSIONS POLLUANTES (CO2) 4 105 kg/an

FICHE D’IDENTITÉ

 

VERSION(S) California T

TRANSMISSION(S) arrière

PORTIÈRES 2 PLACES  2 + 2

PREMIÈRE GÉNÉRATION 2010

GÉNÉRATION ACTUELLE 2010

CONSTRUCTION Maranello, Italie

COUSSINS GONFLABLES 4 (frontaux et latéraux)

CONCURRENCE Aston Martin DB11/Vantage, Audi R8 Spyder, Bentley Continental GT, Chevrolet Corvette Z06, Lamborghini Huracan, Mercedes-Benz-AMG GT/Classe SL, Porsche 911 Turbo S

 

AU QUOTIDIEN

 

COLLISION FRONTALE 5/5

COLLISION LATÉRALE 5/5

VENTES DU MODÈLE L’AN DERNIER

AU QUÉBEC ND  AU CANADA ND

DÉPRÉCIATION (%) 22,7 (3 ans)

RAPPELS (2011 à 2016) 2

COTE DE FIABILITÉ ND

 

GARANTIES… ET PLUS

 

GARANTIE GÉNÉRALE 4 ans/kilométrage illimité

GROUPE MOTOPROPULSEUR 4 ans/kilométrage ill.

PERFORATION 4 ans/kilométrage illimité

ASSISTANCE ROUTIÈRE 4 ans/kilométrage illimité

NOMBRE DE CONCESSIONNAIRES

AU QUÉBEC 1  AU CANADA 3

 

NOUVEAUTÉS EN 2017

 

Aucun changement majeur

 

+ MOTEUR(S)

 

(California T) V8 3,8 L DACT turbo

PUISSANCE 552 ch à 7 500 tr/min

COUPLE 557 lb-pi à 4 750 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 3,1 kg/ch

BOÎTE(S) DE VITESSES manuelle robotisée à 7 rapports avec manettes au volant

PERFORMANCES 0-100 km/h 3,6 s

REPRISE 80-115 km/h 1,9 s

FREINAGE 100-0 km/h 32,5 m

VITESSE MAXIMALE 316 km/h

 

+ AUTRES COMPOSANTS

 

SÉCURITÉ ACTIVE Freins ABS, assistance au freinage, répartition électronique de la force de freinage, contrôle électronique de la stabilité, antipatinage

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée

PNEUS P245/40R19 (av.)  P285/40R19 (arr.) option P245/35R20 (av.) P285/35R20 (arr.)

 

+DIMENSIONS

 

EMPATTEMENT 2 670 mm

LONGUEUR 4 570 mm

LARGEUR 1 910 mm

HAUTEUR 1 322 mm

POIDS 1 730 kg

RÉPARTITION DU POIDS AV/ARR (%) 47/53

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE ND

COFFRE 340 L (240 L toit abaissé)

RÉSERVOIR DE CARBURANT 78 L

 

 

Partager cet article
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des