GMC Yukon Denali – Un nouveau départ

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
GMC Yukon Denali – Un nouveau départ

Sous des dehors au style familier, GMC a refait complètement la famille des utilitaires Yukon, Tahoe et Escalade pour 2021. Fini le châssis de pick-up, le plancher trop haut et la suspension à essieu rigide, les grands utilitaires arrivent finalement au 21e siècle.

Beaucoup plus d’espace

La grille massive s’inspire fortement des camions Sierra que GMC a changé l’an dernier. L’éclairage en C renversé ajoute aussi un style particulier à l’avant. Il est haut ce camion. Le marchepied intégré qui s’ouvre électriquement sur notre modèle d’essai n’est pas un futile. Tous les modèles de la famille Tahoe-Yukon-Escalade vont maintenant profiter pour la première fois d’une suspension indépendante. Notre modèle Denali à empattement régulier offre 12 cm de plus en empattement et 15 cm de plus en longueur hors tout face au modèle 2020. Pour ceux qui vise encore plus gros, le modèle XL qui offre son propre code postal est toujours disponible. C’est sans doute la meilleure manière de respecter la distanciation sociale en ces temps de pandémie.

Habitacle repensé

La première chose que vous remarquez en prenant place à bord est le surplus d’espace important. Vous serez à l’aise même dans la 3e rangée de sièges. Malgré une taille imposante de ces véhicules dans le passé, l’intérieur était assez restreint en raison du plancher élevé en raison de la configuration de la suspension rigide qui rognait beaucoup d’espace intérieur et offrait une 3e rangée de bancs étroite. Vous avez maintenant un plancher plat et suspension beaucoup plus compacte qui permet de dégager plus d’espace. Vous avez droit en option dans le Denali à la première console coulissante à commande électrique. La console de rangement principale entre les sièges du conducteur et du passager peut glisser jusqu’à 10 cm . Lorsque la console recule vers l’arrière, les occupants ont accès à un espace ouvert pour un sac à main ou un sac, et un tiroir dissimulé sous le bac de rangement principal de la console dévoile un espace de rangement sécurisé. Vous obtiendrez également toute la suite des dernières technologies branchées et un nouvel écran tactile haute définition qui devient la centrale d’information. Des sièges plus confortables et un choix parmi quatre thèmes de couleurs uniques leur forgent leur propre personnalité, et les matériaux sont de qualité supérieure et authentique. Chacun des thèmes comprend des garnitures en bois authentique, des sièges en cuir, un afficheur tête haute de 15 pouces, une alerte de détection de piétons à l’arrière, une suspension Magnetic Ride Control de quatrième génération et, en option, des roues de 22 pouces, un toit ouvrant panoramique, une suspension adaptative Air Ride et un système 4RM à réponse active. L’intérieur est bien, mais honnêtement, nous nous attendions à un peu plus d’une version Denali. À titre comparatif un Lincoln Navigator offre une finition beaucoup plus flatteuse. Pour un prix de base de 80 000 $, nous espérions mieux.

Pas de gros changement sous le capot

Les modèles d’entrée de gamme utilisent toujours le V8 de 5,3 litres qui fait 355 chevaux et 383 lb-pi de couple. Notre modèle Denali compte sur un V8 de 6,2 litres produisant 420 chevaux et 460 lb-pi de couple et, en option, un 6-cylindres en ligne 3,0 litres turbodiesel de 277 chevaux et 460 lb-pi de couple. Tous ces moteurs sont jumelés à une boîte automatique à 10 rapports. Les moteurs de 5,3 litres et de 6,2 litres sont dotés de la technologie d’arrêt/démarrage et de la nouvelle gestion dynamique du carburant. Pour une meilleure tenue de route, GMC propose le nouveau système 4RM Active Response, une combinaison de systèmes comprenant : boîte de transfert automatique à deux vitesses, traction asservie, commandes du châssis et nouveau différentiel électronique à glissement limité. Couplé à la nouvelle suspension arrière indépendante multibras, le Yukon procure un plus grand confort et une meilleure tenue de route. La suspension adaptative à quatre coins, livrable en option, permet de régler la hauteur du véhicule jusqu’à 100 mm (quatre pouces) au total et s’accompagne d’un correcteur automatique d’assiette. Les conducteurs peuvent soulever la carrosserie jusqu’à 50 mm pour obtenir une garde au sol supplémentaire lorsqu’ils conduisent hors route. De plus, une suspension magnétique qui s’adapte aux conditions de terrain et un différentiel à glissement limité, en option, qui gère le couple latéralement à travers le véhicule augmentent la confiance sur la route.

Très confortable sur la route

Les routes du Québec semblent en meilleur état au volant du Yukon Denali. Pour un confort supplémentaire, nous vous suggérons les roues plus petites même si les 22 pouces offrent un confort surprenant. L’habitacle est très bien insonorisé et le moteur 6,2 litres est toujours un de nos préférés et il consomme à peine plus que le 5,3 litres. La puissance est là à tous les régimes. La suspension indépendante adaptative transforme complètement la conduite de ce camion qui se sautille plus. Il est gros, mais confortable et offre un aplomb sur la route qui est tout nouveau et surtout rassurant.

Conclusion

Un grand coup de balai qui amène la famille Tahoe-Yukon et Escalade à un autre niveau de confort et de modernisme.

Forces

Nouvelles suspensions indépendantes

Confort amélioré

Plus d’espace pour les passagers

Faiblesses

Format encombrant

Peu de différence avec le plus abordable Chevrolet Tahoe

 

La marche est haute pour grimper à bord

 

 

Partager cet article