Le 7 février 1975 – Le Canada ralenti à 55 milles à l’heure

Le 7 février 1975 – Le Canada ralenti à 55 milles à l’heure

Si vous vous demandez depuis quand le Canada a ralenti les vitesses maximales sur ses routes, il faut remonter en 1975. Toute cette histoire a commencé aux États-Unis. En 1973, le président américain Richard Nixon proposait une vitesse maximale aux États-Unis limitée à 50 milles à l’heure à la suite d’un embargo interdisant à 11 producteurs de pétrole arabes de vendre à des pays occidentaux. L’objectif de Nixon était de conserver l’essence et de créer une plus grande réserve de pétrole aux États-Unis.

La loi de 1974 sur la conservation de l’énergie des autoroutes a ensuite été adoptée, limitant la vitesse maximale à 90 km / h. En plus des économies de carburant, il y avait un autre effet positif avec l’abaissement de la limite de vitesse, une réduction du nombre d’accidents mortels sur les routes. Le Canada, qui ne dépendait pas beaucoup du pétrole du Moyen-Orient, a pris note des routes plus sûres et, afin de réduire le nombre de morts sur ses propres routes, le gouvernement canadien a ramené sa limite de vitesse nationale de 70 à 55 mi / h le 7 février 1975. La loi restera en vigueur aux États-Unis jusqu’en novembre 1995, lorsque le président Bill Clinton signera une loi accordant aux États le droit de fixer à nouveau leurs limites de vitesse. Chez nous, nous sommes encore et toujours à 100 km/h sur nos routes

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des