Le Danemark se joint aux pays verts

Le Danemark se joint aux pays verts

C’est le premier ministre du Danemark, Løkke Rasmussen qui a affirmé que le Danemark a l’intention d’interdire la ventes de véhicules à essence ou Diesel d’ici 2030. Le Danemark se joint ainsi à son confrère scandinave, la Norvège qui ambitionne la même approche mais dans un horizon encore plus court, soit en 2025. Il commence à être de plus en plus nombreux, ;es pays dans le monde qui vise les mêmes objectifs. La Chine, L’Allemagne et l’Inde ont aussi annoncé des mesures similaires pour 2030 alors que le Royaume-Uni et la France vise 2040. Le Danemark qui a réussi à réduire ses émissions carbones de 38 % entre 1980 et 2015, [d’après l’institut State of Green] ambitionnent de devenir neutres en énergie fossile en 2050. Le Danemark rejoint l’Islande qui avait annoncé une mesure similaire début septembre. En plus de ces pays, douze grandes villes du monde ont récemment signé à Paris un engagement à tendre vers le zéro émission de gaz à effet de serre d’ici 2030. Paris, Londres, Los Angeles, Barcelone, Quito, Vancouver, Mexico, Copenhague, Auckland, Seattle, Milan et Le Cap promettent donc de mettre en place différentes mesures. Elles vont du développement de pistes cyclables aux autobus électriques n passant par des mesures plus sévères pour l’utilisation de moteur à combustion interne. Amsterdam interdit déjà les moteurs diesel dans son centre-ville

Pendant ce temps Justin Trudeau dort et Donald Trump qui ne croit pas au changement climatique, ouvres des mines de charbon et veut libéraliser la loi sur les émissions polluantes.

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des