Lexus ES (2011-2016)

Lexus ES (2011-2016)

2011 Lexus ES350

La Lexus ES est l’exemple même de la discrétion dans l’univers automobile. À preuve, même si elle est au catalogue du constructeur depuis 1991, la plupart des consommateurs ne la connaissent même pas. Difficile d’être plus effacé. Pourtant, chaque année, quelques centaines d’ES sont vendus au Québec. À travers le Canada, ce nombre se situe régulièrement entre 2500 et 3000. C’est donc dire qu’elle trouve son public et que, en conséquence, elle doit bien être remplie de qualités. En fait, l’ES en regorge, mais il ne faut pas s’attendre à rien d’autre que ce pourquoi cette voiture a été conçue. Sa carte de visite, c’est le confort. Lorsqu’on monte à bord, on découvre un environnement de grande qualité. C’est surtout vrai à compter de 2013, l’année où Lexus présentait l’actuelle génération du modèle. Avant, la qualité y est, mais la présentation est moche, ce qui n’est pas le cas après 2013. Un niveau de confort impeccable vous attend, donc, mais aussi une douceur de roulement exceptionnelle, doublée d’une insonorité exemplaire. Tout se fait en douce avec l’ES. Concernant les organes mécaniques, vous n’en trouverez qu’un seul sous le capot des modèles de l’ancienne génération, soit un V6 de 3,5 litres. Ce moteur a fait le saut lors de la refonte du modèle en 2013 et un mot sert à définir son rendement : onctuosité. Les acheteurs des modèles plus récents ont cependant une option. Au lieu d’y aller avec une ES 350, ils peuvent opter pour une ES 300h, la version hybride qui s’est ajoutée au catalogue. Cette dernière profite d’un 4-cylindres de 2,5 litres à cycle Atkinson et d’un moteur électrique. Si sa puissance est moindre, sa consommation l’est également, et pour ceux qui ne recherchent pas la performance, voilà une solution intéressante. Déjà silencieuse, l’ES est encore plus effacée en configuration hybride. Si l’ES vous intéresse, c’est probablement une question de budget qui vous fera pencher d’un côté ou de l’autre de la refonte qui a eu lieu en 2013. Bien franchement, si vous pouvez vous permettre le plus récent modèle, vous l’apprécierez davantage à long terme, tant sur le plan de l’aménagement que sur celui de la conduite.

Rappels

  • Sur certains véhicules munis d’un système pré-collision, le système pourrait s’activer de façon imprévue lors de l’exploitation du véhicule. (2013-2015)
  • Certains véhicules ne satisfont pas aux exigences de la norme de sécurité des véhicules automobiles du Canada (NSVAC) 126 – Contrôle électronique de la stabilité. (2016)
  • Sur certains véhicules munis d’un système pré-collision, le système pourrait s’activer de façon imprévue lors de l’exploitation du véhicule. (2013-2015)

À surveiller

Rien à signaler

Fiche technique

LEXUS ES 350 (2011-2016)

V6 3,5 L DACT (2011)

272 CH À 6200 TR/MIN | COUPLE : 254 LB-PI À 4700 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 6 RAPPORTS AVEC MODE MANUEL

CONSOMMATION (100 KM) 9,1 L (OCTANE 87)

 

V6 3,5 L DACT (2012-2016) (ES 350)

268 CH À 6200 TR/MIN |COUPLE : 248 LB-PI À 4700 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) 9,7 L (OCTANE 91)

 

L4 2,5 L DACT + MOTOR ÉLECTRIQUE (2013-2016) (ES 300h)

200 CH |COUPLE : 156 LB-PI À 4700 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE CVT

CONSOMMATION (100 KM) 5,9 L (OCTANE 89)

 

VOLUME DU COFFRE : 416 L (2011-2012),  430 L, 342 L (ES 300h) (2013-2016)

 

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des