Lotus Evora 2018 – Seule survivante

Lotus Evora 2018 – Seule survivante

On entend très peu parler de la Lotus Evora. La petite firme d’Hethel a été terrassée par un infarctus qui a failli lui être fatal il y a quelques années. On se remet lentement de cette lourde attaque, mais les séquelles sont nombreuses et la santé financière de la marque n’est pas assurée sur le long terme. La bonne nouvelle, c’est que l’Evora est toujours dans le paysage et nous revient avec sa version à 400 chevaux, ce qui constitue toujours la plus puissante Lotus produite à ce jour.

Sensuelle

Nul doute sur les intentions et la vocation de la voiture, elle a l’air d’un prédateur tapis dans l’herbe basse qui attend seulement de sauter sur sa pauvre victime. Tout respire l’esprit sportif, du diffuseur arrière à l’aileron triple en passant par les roues en alliage à 10 branches argent ou noir brillant (19 pouces à l’avant, 20 pouces à l’arrière), les nombreuses prises d’air pour un meilleur appui dynamique et les projecteurs bixénon. La lunette arrière chauffante laisse paraître la mécanique en position centrale, autre signe qui ne ment pas sur une voiture sport. Pour ajouter un peu de clinquant à l’ensemble, vous avez même le choix de couleurs métallisées ou signature.

Vivre à l’étroit

Lotus, qui a toujours visé un poids minimum pour une performance maximum, a réalisé que les acheteurs de voitures qui ont un budget assez généreux pour faire l’achat d’une Evora veulent sentir qu’ils en ont pour leur argent. Lotus a donc fait une entorse à ses habitudes en mettant assez d’équipement pour rendre le propriétaire heureux. Première constatation, malgré la taille basse du véhicule, prendre place à bord est relativement simple. Lorsque vous visez des Porsche 911 ou des Audi TT RS, le luxe se doit d’être présent. Il faut dire que la version 400 a tout de même réussi à retrancher 42 kilos par rapport à sa devancière en conservant les sièges en cuir chauffants, une garniture de cuir avec surpiqûres noires, l’insert de seuil de portière siglé « Evora », un système audio avec cinq haut-parleurs, un GPS complet et des caissons de basse intégrés. La finition, à défaut d’être spectaculaire, est soignée et le minimum nécessaire est présent. Les places arrière demeurent inutilisables. Lotus les enlèvera sans frais si vous le demandez, ce qui fera un espace supplémentaire de rangement pour compenser le coffre trop petit.

Du Toyota sur l’acide

La mécanique provient toujours de chez Toyota. Il s’agit de la base moteur d’une Toyota Camry V6. Je sais, je sais, ce n’est pas très impressionnant, mais c’est une mécanique fiable. Lotus a ajouté un compresseur volumétrique Edelbrock qui pousse le régime moteur à 400. Pas d’injection directe ou de subterfuges quelconques, seulement une puissance brute importante et un compte-tours qui voyagent jusqu’à 7000 tours/minute. La puissance passe par les seules roues arrière par une boîte manuelle à six rapports ou automatique à six rapports. Les palettes au volant vous coûteront 3000 $.

Du pur bonheur

C’est ici que cette voiture prend tout son sens. Docile et remarquablement silencieux à régime contrôlé, le moteur s’affole et devient sauvage passé les 5000 tours/minute. Ce qui veut dire que vous allez avoir la paix pour les longs trajets d’autoroute et suer à grosses gouttes si vous voulez jouer au sportif. Grâce à une conduite d’échappement à double effet, cette Lotus peut jouer avec brio Dr Jeckyll et Mr Hyde. Vous avez aussi le choix de quatre programmes de conduite selon votre humeur. Chacun agit sur les seuils d’action de l’antipatinage et de l’antidérapage ESP jusqu’à leur coupure totale ainsi que sur la réponse de la mécanique. On voit tout l’héritage de compétition au volant. L’intervention de l’électronique est tardive et laisse le pilote éprouver beaucoup de plaisir avec un volant hydraulique ultra-précis. Si vous avez le courage de tout enlever, il faut détenir une compétence de pilote aguerri. La puissance est là à tous les régimes et chaque changement de rapport vous recolle à votre appuie-tête. Deux bémols à mentionner, la boîte manuelle, de loin la plus intéressante, n’a pas encore la précision de ses consœurs allemandes comme Porsche et la boîte automatique pèche par un peu de paresse à bas régime.

Conclusion

Il en reste peu, des voitures pures et construites pour les pilotes qui désirent une machine procurant de l’émotion sans être toujours dépendants de la magie de l’électronique. Remarquablement confortable, l’Evora montre que Lotus sait y faire en suspension. Cette petite sportive peut aussi vous transporter au firmament de la conduite sportive. Colin Chapman en serait fier.

Forces

Amortissement bien calibré

Grande dextérité

Moteur mélodieux et performant

Faiblesses

Boîte manuelle à revoir

Boîte automatique plus confortable que sportive

Pas de rangement

Fiche technique

Prix  125 995 $ t&p  inclus

LA COTE VERTE MOTEUR V6 DE 3,5 L À COMPRESSEUR VOLUMÉTRIQUE (SOURCE Lotus et L’Annuel)
CONSOMMATION (100 km) man. ville 13,6 L, route 7,9 L auto. ville 14,1 L, route 7,1 L • CONSOMMATION ANNUELLE man. 1 870 L, 2 524 $ auto. 1 836 L, 2 479 $ • INDICE D’OCTANE  91  • ÉMISSIONS POLLUANTES (CO2)  man. 4 301 kg/an auto. 4 223 kg/an

NOUVEAUTÉS EN 2018

Aucun changement majeur

FICHE D’IDENTITÉ

VERSION(S) Coupé 2 portes 2+2 places (option 2 places) 2AR Evora 400

GÉNÉRATIONS 1ère 2010 ACTUELLE 2010

CONSTRUCTION Ethel, Angleterre

COUSSINS GONFLABLES 2 (frontaux)

CONCURRENCE CATÉGORIE Coupés et cabriolets sport de luxe et exotiques Acura NSX, Aston Martin Vantage, Audi R8/TTRS, BMW M6, Chevrolet Corvette, Ferrari California T, Jaguar F-Type, Lamborghini Huracan, Lexus LC, McLaren 540C, Mercedes-Benz AMG-GT, Nissan GT-R, Porsche 911

  

AU QUOTIDIEN

 

COLLISION FRONTALE ND  LATÉRALE ND

VENTES EN 2016 AU QUÉBEC ND  AU CANADA  ND

DÉPRÉCIATION (%) 22,9 (3 ans)

RAPPELS (2012 à 2017) 1

COTE DE FIABILITÉ 4/5

 

 

+ MOTEUR(S)

 

(400) V6 3,5 L DACT à compresseur volumétrique

PUISSANCE 400 ch à 7 000 tr/min
COUPLE 302 lb-pi à 3 500 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 3,5 kg/ch

BOÎTE(S) DE VITESSES manuelle à 6 rapports, automatique à 6 rapports avec mode manuel et manettes au volant (en option)

PERFORMANCES 0-100 km/h 4,2 s 0-200 km/h 15,3 s

REPRISE 80-115 km/h 5,9 s

VITESSE MAXIMALE man. 300 km/h auto. 280 km/h

 

+ AUTRES COMPOSANTS

 

SÉCURITÉ ACTIVE ADDITIONNELLE (certains en option) sonar de stationnement arrière, caméra de recul

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée

PNEUS P235/35R19 (av.) P285/30R20 (arr.)

 

+DIMENSIONS

 

EMPATTEMENT 2575 mm

LONGUEUR 4 394 mm

LARGEUR 1 845 mm, 1 978 mm (incl. rétro.)

HAUTEUR 1 229 mm

POIDS S 1 415 kg

RÉPARTITION DU POIDS AV/ARR (%) 39/61

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE 10,1 m

COFFRE 110 L

RÉSERVOIR DE CARBURANT 60 L

 

 

 

 

 

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des