Maserati Quattroporte 2018: Le luxe vu autrement

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Maserati Quattroporte 2018:  Le luxe vu autrement

Je dois admettre que la Maserati Ghibli m’a un peu laissé sur mon appétit à cause du jupon américain qui dépasse un peu trop du résultat final. Par contre, la grande et élégante Quattroporte me réconcilie avec cette manière unique de présenter le luxe à l’italienne.

Une ligne pure

Après trois ans sur le marché, la Quattroporte s’est fait poudrer le nez l’an dernier. On remarque à la partie avant un nouveau dessin du bouclier dont la finition en noir sur la lame avant et le diffuseur ressort particulièrement bien sur les voitures peintes en blanc. La grille de calandre se fait un peu plus grande et imposante avec des lamelles chromées. Maserati a aussi ajouté un système de ventilation électrique réglable intégré sur la calandre entre le conduit d’aération et le radiateur du moteur. Il offre un contrôle optimal de la température du liquide moteur et permet de rendre la Quattroporte plus aérodynamique de 10 %. Ces quelques ajouts lui donnent un style un peu plus sportif sans nuire au style général, qui reste très accrocheur.

Longue

Avec 5,25 mètres de long, personne ne pourra se plaindre du manque d’espace à l’intérieur. Dans la pure tradition des limousines d’exception, vous avez droit à l’arrière à des rideaux d’intimité aux vitres latérales et à la lunette arrière. Discrétion garantie. Les passagers arrière ont aussi droit à une console de climatisation disposée entre les deux sièges. À l’avant, les sièges sont fermes mais confortables. Un écran tactile de 8,4 pouces qui vient de chez Chrysler trône au centre de la console. Il combine la navigation, la climatisation, la radio, les médias et la téléphonie. Compatible avec les systèmes Apple CarPlay et Android Auto, ce système est très bien conçu. L’ambiance générale sent bon le cuir, qui peut se jumeler selon les options choisies avec le carbone pour un effet moderne très réussi.

Moteurs inspirés

Toujours le même choix de moteurs sous le capot. Vous avez d’abord la version SQ4, qui utilise un V6 de trois litres de 410 chevaux. Ce moteur véloce, qui se retrouve aussi sur la Ghibli, offre la transmission intégrale. Même avec ses deux tonnes, la voiture réussit à s’affranchir d’un 0-100 km/h en un peu moins de cinq secondes grâce à une boîte automatique avec mode sport à huit rapports. Ensuite, il y a la GTS, uniquement à propulsion. Elle aussi se sert d’une boîte automatique à huit rapports, mais avec le symphonique V8 de 3,8 litres turbo provenant directement de chez Ferrari. Ne serait-ce que pour la mélodie, c’est le modèle que je choisirais. Les 523 chevaux chantent de joie dans les montées en régime, on se sent encore plus en Italie. Dommage qu’il n’y ait pas de quatre roues motrices.

Grande autoroutière

Malgré sa taille qui dépasse largement la moyenne, la Quattroporte est d’une grande docilité. Elle ne fait pas sa taille au volant et se conduit comme une sportive. Les deux moteurs donnent un excellent rendement et le V6, qui vient aussi de chez Ferrari, surprend par son enthousiasme. Voiture idéale si vous avez à vous rendre de Montréal à Mont-Joli, vous serez plus à l’aise que dans les Dash 8 d’Air Canada. Au chapitre du confort, il y a encore certains ajustements à faire. La Quattroporte est un peu trop confortable en mode Confort et un peu trop raide en mode sport. Maserati devrait revoir un peu les paramètres pour trouver un meilleur compromis, surtout que les pneus de 21 pouces de notre modèle à l’essai cognent déjà un peu dur. Pour la tenue de route, rien à redire, elle est stable, sécuritaire et sans surprise.

Conclusion

En mettant de côté les grandes berlines à tirage limité comme les modèles AMG, Alpina chez BMW ou S chez Audi, Maserati est sans doute la marque qui offre les grandes berlines les plus sportives sans aller dans les versions extrêmes. Un comportement à l’italienne dans un cachet typiquement italien, voilà qui nous sort du côté un peu clinique des allemandes.

Forces

Ligne gracieuse

Excellente finition

Performance au rendez-vous

 

Faiblesses

Moins techno que les allemandes

Fiabilité qui reste encore inégale

Pas de V8 intégral

 

Fiche Technique

Prix 125 100 à 165 250 $ t&p 2 200 $

LA COTE VERTE MOTEUR V6 DE 3,0 L BITURBO  (SOURCE ÉnerGuide)
CONSOMMATION (100 km) ville 15,0 L, route 10,3 L • CONSOMMATION ANNUELLE  2 227 L, 3 006 $ • INDICE D’OCTANE  91  • ÉMISSIONS POLLUANTES (CO2) 5 122 kg/an

 

NOUVEAUTÉS EN 2018

Aucun changement majeur

 

 

FICHE D’IDENTITÉ

 

VERSION(S)  Berline 4 portes 5 places 4RM S Q4, S Q4 Granlusso, S Q4 Gransport, GTS

GÉNÉRATIONS 1ère 2005 ACTUELLE 2014

CONSTRUCTION Modène, Italie

COUSSINS GONFLABLES 6 (frontaux, latéraux avant, rideaux latéraux)

CONCURRENCE CATÉGORIE Berlines de Prestige Aston Martin Rapide S, Audi A8, Bentley Flying Spur, BMW Série 6 GranCoupe / Série 7, Cadillac CT6 / XTS, Genesis G90, Jaguar XJ, Kia K900, Lexus LS, Lincoln Continental, Mercedes-Benz Classe S / CLS, Porsche Panamera

 

AU QUOTIDIEN

 

COLLISION FRONTALE ND LATÉRALE ND

VENTES EN 2016 AU QUÉBEC 13 (+8,3%)  AU CANADA 108 (ND%)

DÉPRÉCIATION (%) 32,9 (3 ans)

RAPPELS (2012-2013) 1 (2014 à 2017) 9

COTE DE FIABILITÉ 3,5/5

 

CONNECTIVITÉ ET MULTIMÉDIA (certains en option et/ou peuvent requérir un abonnement)

AUDIO Touch Control Plus, SiriusXM, CD, DVD, MP3, fente carte SD, prises USB et auxiliaire, radio Aha, Apple CarPlay, Android Auto, Bluetooth diffusion en continu sans fil, Pandora, reconnaissance vocale

NAVIGATION/INTERNET Touch Control Plus navigation, SiriusXM circulation en temps réel, reconnaissance vocale

CONNEXION TÉLÉPHONIQUE Bluetooth, reconnaissance vocale

 

+ MOTEUR(S)

 

(S Q4) V6 3,0 L DACT biturbo

PUISSANCE 404 ch à 5 500 tr/min

COUPLE 406 lb-pi de 1 750 à 5 000 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 5,2 kg/ch

BOITE(S) DE VITESSES automatique à 8 rapports avec mode manuel et manettes au volant

PERFORMANCES 0 à 100 km/h 4,9 s

VITESSE MAXIMALE  283 km/h

 

(GTS) V8 3,8 L DACT biturbo

PUISSANCE 523 ch à 6 800 tr/min

COUPLE 524 lb-pi de 2 250 à 3 500 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 3,9 kg/ch

BOITE(S) DE VITESSES automatique à 8 rapports avec mode manuel et manettes au volant

PERFORMANCES 0 à 100 km/h 4,7 s

REPRISE 80-115 km/h 3,4 s

FREINAGE 100-0 km/h 36,9 m

VITESSE MAXIMALE  307 km/h

CONSOMMATION (100 km) ville 16,1 L, route 10,8 L (octane 91)

ANNUELLE 2 346 L, 3 167 $

ÉMISSIONS DE CO2  5 396 kg/an

 

+ AUTRES COMPOSANTS

 

SÉCURITÉ ACTIVE ADDITIONNELLE (certains en option) Avertisseur d’impact imminent avec freinage autonome, avertisseurs d’obstacle latéral et arrière, avertisseur de sortie de voie, régulateur de vitesse adaptatif avec fonction arrêt-départ, aide au départ en pente, caméra de recul

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée

PNEUS SQ4 P245/45R19 (av.) P275/40R19 (arr.) GTS P245/40R20 (av.) P285/35R20 (arr.) option GTS P245/35R21 (av.) P285/30R21 (arr.)

 

+DIMENSIONS

 

EMPATTEMENT 3 171 mm

LONGUEUR 5 263 mm

LARGEUR 1 948 mm, 2 100 mm (incl. rétro.)

HAUTEUR 1 481 mm

POIDS  SQ4 2 091 kg GTS 2 039 kg

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE 11,8 m

COFFRE 530 L

RÉSERVOIR DE CARBURANT 80 L

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des