Mazda CX-5 (2013 à 2016)

Mazda CX-5  (2013 à 2016)

Le CX-5 peut être considéré comme le premier véhicule de la nouvelle ère Mazda. Sa technologie SKYACTIV, qui consiste à alléger le poids en optimisant les performances et la consommation de carburant, a fait ses preuves, tout comme la qualité du produit, supérieure à celle des Mazda de précédente génération. Évidemment, le plus vieux des CX-5 n’a aujourd’hui que quatre ans d’âge, mais la fiabilité a jusqu’ici été très bonne. Les plaintes les plus nombreuses répertoriées sur ce modèle font état d’une usure prématurée des freins ainsi que de problèmes de puissance moteur, souvent relatifs à l’utilisation de l’essence ordinaire. Notez ainsi qu’il est fortement recommandé d’utiliser de l’essence super avec ce modèle, équipé de l’injection directe de carburant et dont le taux de compression est de 11:1. Pratique, amusant à conduire et nerveux, le CX-5 propose deux choix mécaniques. Tous les modèles 2013 sont équipés du 2-litres de 155 chevaux, lequel n’a ensuite été utilisé, dès 2014, que sur les modèles GX. Dans ses livrées de base à deux roues motrices, une boîte manuelle était offerte. Cependant, la grande majorité des modèles sont équipés de l’automatique à six rapports. Ne serait-ce que pour une question d’agrément, il vaut cependant mieux opter pour un modèle équipé du 4-cylindres de 2,5 litres, qui produit 184 chevaux. Ce dernier est mieux adapté au véhicule et ne consomme guère plus de carburant, en raison du fait qu’il ne force que peu par rapport au 2-litres pour trimbaler le poids du véhicule. Quelques petites modifications esthétiques ont été apportées en 2015 sur le CX-5, qui bénéficie aussi d’un système de gestion informatique plus convivial. L’amateur de gadgets techno appréciera donc davantage un modèle plus récent. Pour le reste, les changements ne sont que symboliques. Considérez donc le CX-5 comme une option plus amusante au Honda CR-V et au Toyota RAV4. Il n’est pas tout à fait aussi spacieux, mais il possède néanmoins un bon volume de chargement et un habitacle facilement transformable. Contrairement à ses rivaux, il propose une conduite plus inspirante et une ligne assurément plus aguichante, d’ailleurs en partie responsable de son succès.

Rappels

  • Sur certains véhicules, l’écrou et le boulon qui retiennent la jambe de force sur l’articulation pourraient ne pas avoir été bien serrés lors de la construction. (2016)
  • Sur certains véhicules, le traitement anticorrosion du tube extérieur des dispositifs de retenue du hayon élévateur arrière pourrait être insuffisant. (2016)

À surveiller

Rien à signaler

Fiche technique

MAZDA  CX5 (2013-2016)

L4 2,0 L DACT (2013-2016) (GX)

155 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 150 LB-PI À 4000 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) (MAN) 7,9 L (OCTANE 87)

 

L4 2,5 L DACT (2014-2016) (GS, GT)

184 CH À 5700 TR/MIN | COUPLE : 185 LB-PI À 3250 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) (2RM AUTO) 8,0 L, (4RM AUTO) 8,8 L (OCTANE 87)

 

VOLUME DU COFFRE : 966 L, 1835 (SIÈGES ABAISSÉS)

 

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des