Mazda CX-9 (2011-2016)

Mazda CX-9 (2011-2016)

Le Mazda CX-9 a changé de peau l’an dernier et ce n’était pas trop tôt. Le produit, introduit en 2007, n’avait pratiquement pas changé à l’aube de 2016. S’il était pertinent à ses débuts, il est rapidement devenu obsolète avec les années. En fait, pour être franc, voilà un des VUS qui a le plus mal vieilli sur le marché au cours des dernières années. Conséquemment, il serait bien difficile de vous le recommander. Et quelles sont ces tares, vous demandez-vous? Eh bien, ça commence avec la consommation de carburant, démesurément élevée. Si Mazda a accouché d’une technologie efficace avec l’approche SkyActiv, il faut comprendre que le Mazda CX-9 d’avant 2016 n’en a jamais profité. Au final, ce véhicule qui s’est servi d’un V6 de 3,7 litres de 273 chevaux tout au long de sa carrière consomme comme s’il utilisait un tonitruant V8 sous le capot.

Ensuite, pour un véhicule de cette taille, on croirait entrer dans un habitacle hyper spacieux et accueillant. Or ce n’est pas le cas. Le CX-9 n’était pas le plus volumineux de sa catégorie et, sur le plan de la qualité (présentation et assemblage), il n’avait pas de leçon à donner à qui que ce soit. En vérité, pour le prix qu’on en demandait chez le concessionnaire, c’en était insultant. La bonne nouvelle, c’est que la très forte dépréciation de ce véhicule fait que certaines éditions peuvent être trouvées à bon prix sur le marché, à condition de transiger avec un particulier. Certains commerçants exigent encore beaucoup trop pour ce véhicule. L’autre bonne chose à propos du CX-9, c’est que son niveau de fiabilité est légèrement supérieur à la moyenne. Concrètement, l’usure des freins et des éléments de suspension est à surveiller, tout comme l’apparition impromptue de la rouille, caractéristique des modèles produits dans la décennie 2000 par Mazda. Autrement, pas de soucis. Si vous n’avez pas encore changé de page, sachez que le CX-9 peut être trouvé sous deux configurations, soit GS et GT. La première pouvait être livrée en mode traction. Sans cela, la motricité aux quatre roues existe sur la majorité des versions. Un produit désuet qui ne doit être considéré que si le prix est renversant.

Rappels

  • Aucun rappel à ce jour

À surveiller

Rouille prématurée, composants électriques, peinture, freins.

Fiche technique

MAZDA  CX9 (2011-2016)

V6 3,7 L DACT (GS, 4RM GS, GT) (2011-2015)

273 CH À 6250 TR/MIN | COUPLE : 270 LB-PI À 4250 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 6 RAPPORTS AVEC MODE MANUEL

CONSOMMATION (100 KM) (2RM) 12,1 L, (4RM) 12,4 L (OCTANE 87)

 

L4 2,5 L TURBO DACT (2RM 4RM GS, GS-L, GT, SIGNATURE) (2016)

227 CH À 5000 TR/MIN | COUPLE : 310 LB-PI À 2000 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) (2RM) 12,1 L, (4RM) 12,4 L (OCTANE 87)

 

VOLUME DU COFFRE : 487 L, 2851 L (SIÈGES ABAISSÉS) (2011-2015), 407 L, (DERRIÈRE LA 3ÈME RANGÉE), 1082 L (DERRIÈRE LA 2ÈME RANGÉE), 2017 L (DERRIÈRE LA 1ÈRE RANGÉE) (2016)

 

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des