Mercedes-Benz Classe B (2011-2016)

Mercedes-Benz Classe B (2011-2016)

Mercedes-Benz Canada a joué d’audace en important au Canada la petite Classe B. Se fiant sur l’appétit des Québécois pour les véhicules à hayon, on la propose au pays depuis 2006 avec un relatif succès. La première génération s’étire jusqu’en 2012. Bien que le concept du monospace urbain ne soit pas mauvais, son application ne sera pas une totale réussite. Le style se montre rafraîchissant, mais on peut difficilement expliquer la forte différence de prix avec la concurrente directe de l’époque, la Toyota Matrix! L’intérieur est bien ficelé avec une aire de vie spacieuse. On jouit notamment d’un excellent dégagement pour la tête et le coffre se montre tout aussi généreux à 544 litres. Sous son court capot plongeant, deux versions du même bloc sont livrables. On trouve le B200 à 134 chevaux et le B200 Turbo à 180 chevaux. Bien que les deux fassent bien le travail, pour avoir un minimum de sensations, on doit rechercher la Turbo. Abondante, elle conserve une bonne valeur de revente. Il sera difficile de trouver une B sous les 10 000 $ en état ou avec un kilométrage décent. Attirante à bien des égards, notamment en raison de son logo, elle peut représenter des défis quant à sa fiabilité. De plus, ses coûts d’entretien sont à l’image de Mercedes-Benz. Pour 2013, on introduit une deuxième génération. Cette fois, Mercedes-Benz corrige plusieurs erreurs. Non seulement ses lignes sont plus agréables, mais on joue la carte d’un certain dynamisme, notamment avec les versions équipées du groupe d’apparence AMG. La cabine se montre beaucoup mieux finie, mais on doit chercher une B fardée d’options pour retrouver l’esprit de luxe et de prestige que l’on connaît de la marque. Le modèle de base arrive particulièrement dépouillé. On propose un 4-cylindres de deux litres extrêmement compétent. Fort de ses 208 chevaux, il offre suffisamment de puissance tout en étant économique en carburant. Fait intéressant et pertinent chez nous, à partir de 2015, la transmission intégrale 4Matic est livrable. Pour le moment, la fiabilité est bonne, sans plus. Une garantie prolongée doit être considérée.

Rappels

  • La boîte de vitesses à rapport continuellement variable, la courroie d’entraînement dans la boîte de vitesses pourrait faire défaut. (2011)
  • Sur certains véhicules munis d’un moteur à essence à quatre cylindres, une soudure sur les arbres à cames pourrait ne pas avoir été effectuée à l’emplacement prévu. (2015)
  • Sur certains véhicules, les fusibles dans la boîte de fusibles intérieure du côté passager pourraient avoir été mal installés lors de l’assemblage. (2014)

À surveiller

Problème mécanique sur le modèle turbo, coussinet de bras latéral (suspension).

Fiche technique

MERCEDES-BENZ CLASSE B (2011-2016)

 

L4 2,0 L DACT (2011-2013)

134 CH À 5750 TR/MIN | COUPLE : 136 LB-PI À 3500 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 5 RAPPORTS, AUTO. À VARIATION CONTINUE (OPTION)

CONSOMMATION (100 KM) (MAN) 10,0 L, (AUTO) N.D. (OCTANE 91)

 

L4 2,0 L TURBO DACT (2011-2013)

190 CH À 5000 TR/MIN |COUPLE : 206 LB-PI À 1800 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 6 RAPPORTS, AUTO. À VARIATION CONTINUE (OPT.)

CONSOMMATION (100 KM)  (MAN) N.D., (AUTO) 10,4 L (OCTANE 91)

 

L4 2,0 L TURBO DACT (2014-2016) (B250, 4MATIC)

208 CH À 5500 TR/MIN |COUPLE : 258 LB-PI DE 1200 À 1400 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 7 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) 8,1 L, (4RM) 8,9 L (OCTANE 91)

 

 

VOLUME DU COFFRE :  544 L, 1530 L (2011) (SIÈGES ABAISSÉS), 488 L, 1547 L (2014-2016)

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des