Mercedes-Benz Classe CLS (2011-2016)

Mercedes-Benz Classe CLS (2011-2016)

Mercedes-Benz CLS-Klasse, Exterieur Mercedes-Benz CLS-Class, exterior

Mercedes-Benz tente une nouvelle approche en matière de design en 2007 avec le lancement de la CLS. La formule est assez simple : on prend une voiture connue, en l’occurrence la Classe E, à qui l’on donne une carrosserie spectaculaire et sexy. Maintenant dans sa deuxième génération, la CLS demeure un exemple de design. Séduisante, élégante, élancée et sportive sont les principales caractéristiques de cette belle allemande. Même si elle partage toutes ses composantes mécaniques avec la E, sa robe lui est unique. L’élément le plus distinctif est évidemment la ligne de son toit affaissée pour lui offrir une allure de coupé à quatre portes. Pour une touche supplémentaire de style, regardez à partir de 2015. Mercedes-Benz lui donne un léger rafraîchissement qui rehausse le tout avec l’intégration d’une collection de DEL aux blocs optiques. Dans la cabine, la rupture avec la E se perpétue. Plus sportive, la voiture montre une présentation dynamique avec une impeccable qualité de finition. Les matériaux sont à l’image de Mercedes-Benz, de premier niveau. Même si la CLS est techniquement une berline intermédiaire, sachez que l’espace intérieur se montre très restreint. À l’avant ou à l’arrière, on se sent à l’étroit. Sur la deuxième ligne, c’est encore pire avec des dégagements presque inexistants pour les genoux et la tête.  Pour la CLS, Mercedes-Benz joue la carte de la puissance et du prestige. Jusqu’en 2015, seuls des V8 sont livrables. Les puissances évoluent de 382 à 402 chevaux pour les CLS 550. AMG s’invite avec les CLS 63 et leurs V8 de 6,2 et 5,5 litres. Dans leur cas, ce sont des brutes avec des cavaleries indécentes de 507 et 550 chevaux. Pour 2016, on va même jusqu’à 577 chevaux pour la CLS 63S. Heureusement, l’intégrale 4Matic aide à contrôler le couple démentiel. Plus raisonnablement, à partir de 2015, la CLS 400 arrive avec un V6 de trois litres de 329 chevaux. Pour une personne « normale », c’est amplement suffisant. Hautement désirable, sachez qu’elle coûte une fortune à posséder en raison de son entretien et possiblement d’une fiabilité aléatoire de l’électronique.

Rappels

  • Inspection et resserrage des quatre boulons de fixation de la gâche de la fermeture de capot secondaire qui pourrait ne pas avoir été serrés suffisamment. (2012)

À surveiller

Électronique, coussinet de bras latéral (suspension)

Fiche technique

MERCEDES-BENZ CLS (2011-2016)

V8 5,5 L DACT (2011)

382 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 391 LB-PI À 2800 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 7 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) 12,3 L (OCTANE 91)

 

V8 6,2 L DACT (2011)

507 CH À 6800 TR/MIN | COUPLE : 465 LB-PI À 5200 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 7 RAPPORTS AVEC MODE MANUEL

CONSOMMATION (100 KM) 14,5 L (OCTANE 91)

 

V8 4,8 L BITURBO DACT (2011)

507 CH À 6800 TR/MIN | COUPLE : 465 LB-PI À 5200 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 7 RAPPORTS AVEC MODE MANUEL

CONSOMMATION (100 KM) 14,5 L (OCTANE 91)

 

V6 3,0 L DACT (2015-2016) (CLS 400)

329 CH DE 5250 À 6000 TR/MIN | COUPLE : 354 LB-PI DE 1200 À 4000 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 7 RAPPORTS AVEC MODE MANUEL

CONSOMMATION (100 KM) 10,7 L (OCTANE 91)

 

V8 4,7 L BITURBO DACT (2012-2016) (CLS 550)

402 CH DE 5000 À 5750 TR/MIN | COUPLE : 443 LB-PI DE 1600 À 4750 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 7 RAPPORTS AVEC MODE MANUEL

CONSOMMATION (100 KM) 11,7 L (OCTANE 91)

 

V8 5,5 L BITURBO DACT (2012-2016) (CLS 63 AMG)

577 CH À 5500 TR/MIN | COUPLE : 590 LB-PI DE 2000 À 4500 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 7 RAPPORTS AVEC MODE MANUEL

CONSOMMATION (100 KM) 13,1 L (OCTANE 91)

 

 

 

VOLUME DU COFFRE : 450 L (2011), 520 L (2012-2016)

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des