MINI Clubman John Cooper Works 2020 – Injection d’adrénaline

MINI Clubman John Cooper Works 2020 – Injection d’adrénaline

FRANCFORT, Allemagne – Faire partie de la grande famille de BMW offre un certain nombre d’avantages. Par exemple, le partage de châssis et de mécaniques. C’est ce que Mini a décidé de faire avec la Clubman John Cooper Works pour 2020. Mini a emprunté la mécanique du BMW X2 M35i et l’a glissé sous le capot de la plus puissante des Clubman.

Le résultat est impressionnant, la petite sportive passe de 228 à 301 chevaux et de 258 à 331 lb-pi de couple. Celui qui traînait de la patte au chapitre de la performance face à des modèles comme la Volkswagen Golf R, la Honda Civic Type R ou encore la Veloster N peut maintenant s’afficher comme membre à part entière de cette équipe de petites sportives.

Quelques retouches

Greffer un cœur d’athlète à une voiture impose certaines modifications. Il faut par exemple que ce cœur de 301 chevaux respire mieux. Mini a habillé le pare-chocs avant d’un nouveau séparateur, de prises d’air plus imposantes et d’un refroidisseur supplémentaire – afin de maintenir le moteur et les freins à une température idéale pour la haute performance. Cela passe aussi par un nouvel échappement avec un grondement basse fréquence à deux sorties de 95 mm qui sera de la musique à vos oreilles. Étant 10 mm plus large qu’auparavant, cet échappement n’est pas seulement beau, mais il offre un son avec un retour de turbo qui rappelle un peu le son des voitures de rallye.

Les freins à disques à étriers fixes à quatre pistons à l’avant et à l’arrière assurent une puissance de freinage homogène même en cas d’utilisation intensive. Ils vous donnent toute la puissance de freinage dont vous avez besoin dans les virages serrés et les lignes droites. Les étriers finis en Rouge Chili accentuent les roues en alliages exclusives de 18 pouces de série et de 19 pouces en option. Ailleurs, vous avez toujours le style unique à six portes avec les deux portes à battants à l’arrière qui s’ouvre sur un coffre doté d’un volume de 360 à 1 250 litres selon vos besoins.

Le dessin de la calandre est plus expressif avec des phares aux DEL à l’avant mis en relief par un contour en piano noir. Même principe pour les feux de position qui sont aux DEL et désormais intégrés dans les ailes de la porte à deux battants. Pour bien montré son originalité, Mini a dessiné la structure graphique de sa source lumineuse sous la forme d’un motif abstrait du drapeau de l’Union Jack. Avec ses lignes marquantes, le motif du drapeau constitue une forme d’identification distinctive, aussi bien de jour que de nuit. Le feu de freinage suit le même principe.

Parmi les caractéristiques spécifiques à la version JCW, citons la peinture contrastante optionnelle rouge pour le toit et les caches de rétroviseurs, un design individuel pour les custodes et le logo John Cooper Works sur la calandre et le hayon. L’entrée d’air centrale présente une structure en nid d’abeille. Une croix rouge divise la nouvelle calandre.

Inspiration sport

Enveloppée dans des sièges sport aux contours sportifs et confortables, la Mini Clubman JCW offre une bonne dose d’éléments de sécurité comme un avertisseur de collision avec assistance au freinage d’urgence en ville, l’aide au stationnement, le régulateur de vitesse adaptatif et la reconnaissance des panneaux de signalisation. Vous pouvez également opter pour un système de navigation avec un grand nombre d’options d’infodivertissement aux services en ligne et une application pour votre cellulaire ainsi que l’utilisation d’Apple CarPlay. Vous avez également de série un démarreur à bouton-poussoir, un écran de 6,5 pouces avec fonction tactile et un affichage graphique redessiné avec un halo en plusieurs couleurs.

Vous avez aussi un choix de modes de conduite qui comprend Eco, Normal et Sport. Vous avez également le choix entre des équipements spéciaux offerts en option, notamment la navigation connectée, avec sa fonction de routage conviviale et des options d’infodivertissement supplémentaires, ainsi que la navigation connectée plus avec un écran plus grand de 8,8 pouces. Les sièges sport procurent un très bon confort avec une position de conduite idéale.

Plus de dynamisme

Le portrait change complètement au chapitre de la puissance moteur. Les nouveaux modèles John Cooper Works sont dotés d’une boîte automatique Steptronic Sport à huit rapports qui inclut une fonction de contrôle de l’accélération au démarrage et des palettes de changement de rapports au volant. Et avec un blocage de différentiel mécanique qui transfère le couple à l’autre roue en cas de patinage, le contrôle de cette nouvelle puissance reste contrôlable. Avec 301 chevaux et 331 lb-pi de couple, et la capacité d’atteindre 100 km/h en 4,9 secondes, la nouvelle JCW a maintenant les moyens de ses ambitions.

Le moteur est celui du X2 M35i et la seule chose à déplorer est l’absence d’une boîte manuelle. La transmission Mini ALL 4 est de série pour contribuer à une tenue de route à la hauteur des prestations de la voiture. Avec le surplus de puissance, Mini a aussi revu le système de freinage qui est plus grand et plus efficace. Toute la structure du châssis a aussi été révisée avec des raccordements moteurs et fixations extrêmement rigides.

Un terrain de jeu approprié

Quoi de mieux que l’Autobahn pour tester les nouvelles ambitions sportives de cette Clubman. C’est sous une journée de chaleur accablante que nous avons quitté Francfort pour les contrées vallonneuses en passant par les dernières autoroutes sans limites de vitesse de l’Europe. Dès le premier coup d’accélération, nous réalisons à quel point un surplus de puissance fait toute la différence dans une voiture. Malgré un poids assez conséquent de plus de 1 550 kg, on sent le moteur prompt et nous constatons rapidement que nous roulons à 150 km/h sans effort en suivant la circulation de la voie de droite. En ce samedi matin tranquille, nous décidons de pousser la note et voilà, nous sommes à 200 km/h sans aucun signe de détresse de la voiture, nous décidons de monter à 220 et tout va toujours très bien. Après quelques minutes, nous revenons à des vitesses autour de 150 à 160 km/h, une vitesse de croisière très agréable.

Pour ceux qui se posent la question, la vitesse maximale a été limitée à 250 km/h. Difficile de voir qui pourra exploiter tout ce potentiel sous nos cieux à basse limite de vitesse. Chose certaine, elle est capable d’aller très vite en toute sécurité cette Clubman JCW. La structure très rigide, la carrosserie abaissée de 10 mm et la configuration de suspension plus rigide avec nos pneus en option de 19 pouces aider par le rouage intégral assurent de vous garder bien planté au sol. Ce sont tous ces petits détails de performance qui manquaient à la version JCW qui rendent maintenant le véhicule beaucoup plus pertinent. La direction est rapide et précise, la puissance est présente à tous les régimes. La boîte automatique avec sa configuration sport est plus réactive et suit le rythme du moteur. Même les palettes au volant donnent beaucoup de plaisir. Nous devons toutefois admettre que la boîte manuelle nous a manqué un peu.

Conclusion

Avec cette nouvelle édition de sa plus sportive des Clubman, Mini montre son réel savoir-faire en matière de petite sportive et peut maintenant fièrement se présenter dans l’arène des modèles les plus performants de cette catégorie sans avoir à rougir devant la concurrence. L’avenir nous dira si le modèle saura se montrer plus fiable que ses prédécesseurs.

Forces

Amusante et puissante
Tenue de route
Style accrocheur

Faiblesses

Fiabilité inconnue
Peu de coffre avec 4 passagers
Pas de boîte manuelle

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des