Nissan Xterra (2011 à 2015)

Nissan Xterra (2011 à 2015)

2014 Nissan Xterra.

Le Nissan Xterra était l’un des derniers survivants d’un créneau aujourd’hui exclusivement réservé au Jeep Wrangler. Costaud, aventurier et possédant de véritables aptitudes hors route, on le compare aussi au Toyota FJ Cruiser, qui a lui aussi tiré sa révérence du marché.  Évidemment, le Xterra est drôlement moins populaire que le Wrangler, qui constitue encore à ce jour un phénomène inexpliqué. Maintenant, le Xterra demeure un 4×4 redoutable, dont les capacités se comparent sans gêne avec celles de ses rivaux. Construit sur les bases du Nissan Frontier, il hérite ainsi d’un châssis à échelle solide et d’un puissant V6 de quatre litres développant 261 chevaux. Quelques rares unités du Xterra ont été produites avec la boîte manuelle à six rapports, mais la plupart des versions reçoivent l’automatique. Offrant beaucoup de couple à bas régime, le V6 facilite les manœuvres de conduite hors route tout en utilisant sur route tout le muscle nécessaire pour remorquer des charges pouvant atteindre 5000 livres. Dans tous les cas, prévoyez une moyenne de consommation d’environ 15 litres aux 100 kilomètres, qui se situe légèrement au-dessus de celle du Jeep Wrangler. Évidemment, le Xterra se démarque du FJ Cruiser et du Wrangler en proposant un habitacle plus pratique pour la famille. L’accès est évidemment plus facile à l’arrière qu’avec le Toyota et la soute à bagages est infiniment plus pratique que celle du Jeep. Malheureusement, la planche de bord, comme l’ensemble de l’habitacle, déçoit par une qualité de finition décevante. Les plastiques bon marché sont omniprésents et passent difficilement l’épreuve du temps, tout comme la sellerie de tissu. La bonne nouvelle réside heureusement dans la fiabilité. Car en dépit d’une finition qui laisse à désirer, le Xterra est un véhicule solide et durable. Les coûts d’entretien sont minimes et le prix des pièces de remplacement est fort raisonnable. Retenez toutefois que ce véhicule n’est à considérer que si vos besoins sont spécifiques en matière de conduite hors route ou de remorquage. Autrement, vaut mieux se tourner vers un produit plus moderne et assurément moins gourmand.

Rappels

  • Remplacement du goujon de raccordement du refroidisseur d’huile à moteur qui pourrait causer une fuite d’huile à moteur. (2012)

À surveiller

Freins, éléments de carrosserie, composants électriques.

Fiche technique

NISSAN  X-TERRA (2011-2015)

V6 4,0 L DACT (S, PRO-4X)

261 CH À 5600 TR/MIN | COUPLE : 281 LB-PI À 4000 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 6 RAPPORTS, AUTO. À 5 RAPPORTS (OPTION)

CONSOMMATION (100 KM) (MAN) 14,1 L, (AUTO) 14,0 L (OCTANE 87)

VOLUME DU COFFRE : 991 L, 1860 L (SIÈGES ABAISSÉS)

 

 

 

 

 

Voitures usagées

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
CARMEN ARMAND Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
CARMEN ARMAND
Invité
CARMEN ARMAND

Nous avons un problème avec notre Nissan XTERRA 2007: quand il fait -15 C la nuit, il ne démarre pas le matin. Le démarreur tourne mais il n’y a pas de feu. Tout a été changé à l’exception du MEC (ordinateur). Ça fait 2 hivers qu’on ne peut s’en servir. Nous sommes allé chez Nissan Spinelli Ça nous a couté 3000$ ils ont changé la ”timing chain” et le lendemain (en février 2018) il n’a pas démarré !! Ils nous ont dit de changer la batterie (qui est neuve)! quoi faire ? Merci