Porsche 718 Boxster 2017

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Porsche 718 Boxster 2017

Porsche 718 Boxster/Cayman

Changement de cap

Benoit Charette

Une Porsche, c’est d’abord un son qui génère une première émotion forte dès que l’on met la clé dans le contact. Un 6-cylindres à plat, c’est aussi le plaisir de monter dans les régimes en écoutant la sublime symphonie du moteur qui va chercher sa puissance à mesure que le compte-tours pousse vers la ligne rouge sans fausse note. Alors que la Boxster fête ses 20 ans, elle quitte le monde des 6-cylindres pour arriver dans celui des 4-cylindres.

Toujours aussi belle

Physiquement, il ne s’agit pas d’une nouvelle voiture. Le capot de coffre, les toits et le pare-brise sont inchangés. Pour marquer cette nouvelle cuvée, la Boxster et Cayman reçoivent de nouveaux boucliers, un dessin de portes repensé, des prises d’air plus grandes (pour gaver le turbo), un nouvel éclairage avec projecteurs à diodes à l’arrière avec le nom Porsche bien placé. Il y a aussi le nom. Nous parlons dorénavant de la 718 Boxster ou Cayman et pas simplement de la Boxster. La 718 Spyder s’est illustrée en course d’endurance dans les années 60 et était équipée d’un 4-cylindres à plat atmosphérique. Pour souligner le retour du 4-cylindres à plat, Porsche a donc repris le nom.

Rigueur à l’allemande

L’habitacle a lui aussi été l’objet d’une remise à niveau. Le volant très sexy s’inspire directement de la 918 avec la mollette qui vous laisse choisir les modes de conduite. Vous avez aussi un nouvel écran tactile de 7 pouces avec l’Apple CarPlay. Dans la plus pure tradition Porsche, la position de conduite frise la perfection et la boîte de vitesses manuelle ou PDK tombe sous la main. Vous conduirez même une voiture rabaissée de 20 millimètres  (S) avec l’amortissement piloté PASM, question de mieux coller au sol. La livrée de base est intéressante, mais autre tradition Porsche, pour avoir droit aux joujoux réellement intéressants, il faudra mettre la main dans votre poche ou, oserais-je dire, dans votre Porsche.

On passe aux 4 cylindres

Nous allons répondre à la question que tout le monde pose. Pourquoi est-ce que Porsche a décidé de mettre des moteurs 4 cylindres ? Parce qu’elle n’avait pas le choix, tout simplement. L’obligation de diminuer les émissions de CO2 oblige les constructeurs automobiles à réduire les cylindrées pour satisfaire les normes, de plus en plus strictes. On ajoute des turbos pour ne pas perdre en puissance. Les versions de base reçoivent donc un 4-cylindres turbo à plat de 2 litres et 300 chevaux; la version S, un 2,5-litres qui culmine à 350 chevaux. En plus de contenir 35 chevaux de plus, chaque version produit un couple qui est également en hausse, ce qui fait que la puissance arrive tôt, mais plafonne aussi plus rapidement. Vous allez accomplir un 0-100 km/h en 4,2 secondes dans la version S et 4,7 secondes dans la version de base. Des chiffres impressionnants, considérant que vous allez, selon Porsche, faire une économie de carburant de 13 % au passage.

Un vraie sportive

D’un pur point de vue dynamique, les modèles évoluent. La géométrie des ressorts, la grosseur des barres antiroulis, la rigidité de la caisse ont été revues pour accueillir le surplus de puissance des 4-cylindres. L’essieu arrière a été renforcé, la direction est toujours aussi brillante et l’équilibre souverain. Il faut se faire au son des moteurs 4 cylindres, plus rauques. Porsche a fait de gros efforts pour laisser filtrer une certaine musicalité, mais nous sommes loin du chant voluptueux d’un 6-cylindres. Le son rappelle un peu celui d’une Subaru WRX Sti. Cela heurte un peu les oreilles. Les fortes accélérations amènent une sorte de pétarade, surtout dans la version S, qui profite d’un turbo à géométrie variable.

Conclusion

Il me faudra me remettre au volant plus longtemps sans doute pour me faire une opinion plus définitive. Ces biplaces demeurent des extraordinaires sportive, mais le 4-cylindres change sa personnalité. De raffinée et élégante elle devient plus brutale, anxieuse. À tout prendre, la version de base est plus élégante si vous ne poussez pas trop la machine, mais nous avons clairement, pour le moment, une préférence pour le 6-cylindres à plat.

Forces

Châssis équilibré et performant

Moteurs puissants

Tenue de route parfaite

Faiblesses

Le son du 4-cylindres manque de classe

Les articles intéressants sont toujours en option

Des prix toujours en hausse

 

Fiche Technique

Prix  63 900 à 81 660 $ transp. 1 085 $

LA COTE VERTE MOTEUR H4 DE 2,0 L TURBO (SOURCE Porsche et L’Annuel)
CONSOMMATION (100km) man. ville 9,9 L, route 6,0 L robo. ville 9,0 L, route 5,7 L • CONSOMMATION ANNUELLE man. 1 258 L, 1 698 $ robo. 1 173 L, 1 584 $ • INDICE D’OCTANE  91  • ÉMISSIONS POLLUANTES (CO2) man. 2 893 kg/an robo. 2 698 kg/an

 

FICHE D’IDENTITÉ

 

VERSION(S)  Boxster Base, Black Edition, S, GTS, Spyder Cayman Base, S, GTS, GT4

TRANSMISSION(S) arrière

PORTIÈRES  2   PLACES 2

PREMIÈRE GÉNÉRATION Boxster 1997  Cayman 2006

GÉNÉRATION ACTUELLE 2013

CONSTRUCTION Stuttgart, Allemagne

COUSSINS GONFLABLES 6 (frontaux, latéraux avant, rideaux latéraux)

CONCURRENCE Acura NSX, Alfa Romeo 4C, Audi TT, BMW Z4, Chevrolet Corvette, Jaguar F-Type, Lexus RC F, Lotus Evora, Mercedes-Benz SLK, Nissan 370Z

 

AU QUOTIDIEN

 

PRIME D’ASSURANCE

25 ANS : 4 100 à 4 300 $

40 ANS : 1 800 à 2 000 $

60 ANS : 1 500 à 1 700 $

COLLISION FRONTALE 5/5

COLLISION LATÉRALE 5/5

VENTES DU MODÈLE L’AN DERNIER

AU QUÉBEC Boxster 118 (-10,6%) Cayman 52 (-3,7%)

AU CANADA Boxster 360 (-10,2%) Cayman 259 (+7,9%)

DÉPRÉCIATION (%) Boxster 18,4 Cayman 14,0 (3 ans)

RAPPELS (2010 À 2015) Boxster 4 Cayman 3

COTE DE FIABILITÉ 4/5

 

GARANTIES… ET PLUS

 

GARANTIE GÉNÉRALE 4 ans/80 000 km

GROUPE MOTOPROPULSEUR 4 ans/80 000 km

PERFORATION  10 ans/kilométrage illimité

ASSISTANCE ROUTIÈRE 4 ans/80 000 km

NOMBRE DE CONCESIONNAIRES

AU QUÉBEC 4   AU CANADA 16

 

NOUVEAUTÉS EN 2016

Versions Boxster Spyder et Cayman GT4

 

+ MOTEUR(S)

 

(Base)  H4 2,0 L DACT turbo

PUISSANCE 300 ch à 6 500 tr/min

COUPLE 280 lb-pi de 1 950 à 4 500 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 4,4 à 4,6 kg/ch

BOITE(S) DE VITESSES manuelle à 6 rapports, manuelle robotisée à 7 rapports (option)

PERFORMANCES 0-100 km/h  man. 5,1 s robo. 4,9 s robo.+Sport Plus 4,7 s

REPRISE 80-115 km/h  4,0 s

FREINAGE 100-0 km/h  34,0 m

NIVEAU SONORE À 100 km/h  Passable

VITESSE MAXIMALE 275 km/h

 

(S)  H4 2,5 L DACT turbo

PUISSANCE 350 ch à 6 500 tr/min

COUPLE 310 lb-pi de 1 900 à 4 500 tr/min

RAPPORT POIDS/PUISSANCE 3,9 à 4,0 kg/ch

BOITE(S) DE VITESSES manuelle à 6 rapports, manuelle robotisée à 7 rapports (option)

PERFORMANCES 0-100 km/h   man. 4,6 s robo. 4,4 s, robo.+Sport Plus 4,2 s

REPRISE 80-115 km/h  2,4 s

FREINAGE 100-0 km/h  34,0 m

NIVEAU SONORE À 100 km/h  Passable

VITESSE MAXIMALE 285 km/h

CONSOMMATION (100 km)  man. ville 10,7 L, route 6,5 L robo. ville 9,5 L, route 6,0 L (octane 91)

ANNUELLE man. 1 377 L, 1 859$ robo. 1 241 L, 1 675 $

ÉMISSIONS DE CO2 man. 3 167 kg/an robo. 2 854 kg/an

 

 

+ AUTRES COMPOSANTS

 

SÉCURITÉ ACTIVE Freins ABS, assistance au freinage, répartition électronique de la force de freinage, contrôle électronique de la stabilité, antipatinage, aide au démarrage en pente, assistance au freinage d’urgence

SUSPENSION avant/arrière indépendante

FREINS avant/arrière disques

DIRECTION à crémaillère, assistée électriquement

PNEUS Base P235/45R18 (av.) P265/45R18 (arr.) S P235/40R19 (av.) P265/40R19 (arr.)

 

+DIMENSIONS

 

EMPATTEMENT 2 475 mm

LONGUEUR 4 379 mm

LARGEUR 1 801 mm, 1 994 mm (incl. rétro.)

HAUTEUR 1 281 mm S 1 280 mm

POIDS Base man. 1 335 kg robo. 1 365 kg  S man. 1 355 kg robo. 1 385 kg

RÉPARTITION DU POIDS AV/ARR (%) 45/55

DIAMÈTRE DE BRAQUAGE 11,0 m

COFFRE 150 L (av.) 125 L (arr.)

RÉSERVOIR DE CARBURANT  54 L  S 64 L

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des