Scion xB (2011-2016)

Scion xB (2011-2016)

On sait aujourd’hui que la marque Scion a tiré sa révérence, ses rares modèles survivants ayant rejoint l’écurie Toyota. Le Canada a peut-être accueilli Scion un peu tard (sept ans après nos voisins du Sud) pour que la gamme puisse vraiment consolider son emprise auprès de la génération Y qu’elle visait avec des modèles relativement bien équipés pour le prix. La Scion xBox, pardon, xB, a fait fureur aux États-Unis durant les premières années suivant son lancement en 2003. Sa forme cubique contrastait avec l’offre générale du marché. Les inconditionnels Canadiens de la chose se sont même arrangés pour en importer personnellement afin de pouvoir rouler dans cette auto pas comme les autres. Avec la génération suivante, millésimée 2008, l’effet nouveauté s’est quelque peu émoussé, ce qui explique sans doute pourquoi les ventes furent si anémiques chez nous. Il s’agit pourtant d’un véhicule honnête compte tenu, ne l’oublions pas, qu’il s’adresse à un petit budget. Encore aujourd’hui, vous trouverez difficilement voiture plus spacieuse et mieux équipée pour le prix. Prendre place à bord de la xB se révèle facile, car elle n’est ni trop haute ni trop basse. La planche de bord surprend avec ses cadrans encastrés au centre et les commandes simples. Une disposition qui ne plaît pas à tous, mais qui, à l’instar de l’enveloppe extérieure, nourrit l’originalité. Les sièges s’avèrent confortables, l’espace n’est pas chiche et la finition demeure très décente. L’ajout d’insertions de métal et le ciel entrevu grâce au panneau de toit vitré insufflent de la vie dans un intérieur autrement nappé de noir. Une seule mécanique au menu, soit un 4-cylindres 2,4 litres de 158 chevaux qui sera couplé à une boîte de vitesses manuelle ou automatique, la première à cinq rapports, la seconde à quatre. Des moulins éprouvés, mais qui n’ont rien du raffinement des dernières créations de Toyota. Du coup, avec en plus cette forme carrée à déplacer, vous n’obtiendrez guère mieux qu’une consommation de neuf litres aux 100 kilomètres. Sans jamais être palpitante, la conduite ne déçoit pas. En ville, la xB est agile, mais son essieu arrière rigide n’apprécie guère les mauvaises chaussées. Sur l’autoroute, gare aux vents latéraux. Somme toute, la Scion xB est fiable et abordable (malgré son appétit). Reste à voir si son look vous parle aussi…

Rappels

  • Certains véhicules ne satisfont pas aux exigences de la Norme de Sécurité de la sélection des pneus et des jantes. (2011)

À surveiller

Rien à signaler

Fiche technique

SCION xB (2011-2016)

L4 2,4 L DACT

158 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 162 LB-PI À 4400 TR/MIN

TRANSMISSION : MAN. À 5 RAPPORTS, AUTOMATIQUE À 4 RAPPORTS (OPTION)

CONSOMMATION (100 KM)  (MAN/ AUTO) 9,8 L (OCTANE 87)

VOLUME DU COFFRE : 328 L

 

 

 

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des