Subaru Impreza (2011-2016)

Subaru Impreza (2011-2016)

Le marché de l’occasion ne renferme pas beaucoup d’options lorsqu’est venu le temps de dénicher une voiture compacte munie de la transmission intégrale. Mitsubishi a sa Lancer, Volkswagen est sur le point de revenir sur le marché avec une Golf 4Motion, tandis que Subaru demeure le point de mire de ce créneau assez restreint avec son Impreza. Nous pourrions également ajouter la Suzuki SX4 et la Toyota Matrix (Pontiac Vibe) à l’équation des véhicules usagés. La beauté d’une compacte à quatre roues motrices s’observe surtout lorsque les conditions routières se détériorent. L’Impreza excelle à ce petit jeu. Bien entendu, la transmission intégrale fait aussi en sorte que la consommation de carburant est plus élevée que celle d’une voiture à deux roues motrices. Agréable et rassurante à conduire, l’Impreza n’est toutefois pas parfaite à tous les niveaux. La mécanique à plat est souvent citée comme capricieuse sur le plan des joints d’étanchéité. Il faut donc surveiller le niveau d’huile plus souvent. D’ailleurs, les campagnes de rappel sont nombreuses pour le modèle compact. Assurez-vous que les réparations nécessaires ont été réalisées. Au chapitre des boîtes de transmission, le constructeur a continué d’offrir une boîte manuelle à cinq rapports, tandis qu’une boîte automatique à quatre rapports constituait l’option pour les conducteurs qui n’ont cure de manier un levier de vitesses au quotidien. Notez qu’à partir de 2012, cette transmission a été remplacée par une unité CVT qui travaille plutôt bien avec le 4-cylindres boxer de deux litres. Un autre défaut malgré la durabilité des produits Subaru se trouve dans la carrosserie, qui vieillit mal au fil des années. Un traitement antirouille est vivement recommandé pour prolonger la vie de cette voiture. L’habitacle ne remportera pas de prix pour son design. Subaru est reconnue pour ses habitacles plus fonctionnels qu’expressifs. Heureusement, la qualité d’assemblage est au rendez-vous malgré des matériaux de facture moyenne. Imparfaite, la Subaru Impreza n’en demeure pas moins une voiture honnête capable de passer au travers de n’importe quelle tempête hivernale.

Rappels

  • Dans certains véhicules à turbocompresseur, le relais qui contrôle la pompe d’injection d’air secondaire pourrait avoir été mal fabriqué. (2011-2014)
  • Sur certains véhicules, si le système d’aide à la conduite est désactivé en raison d’une défaillance du commutateur d’indicateur de feux d’arrêt, le système pourrait ne pas aviser le conducteur que les systèmes de freinage automatique, de régulateur de vitesse adaptatif et de freinage avant collision sont désactivés. (2015)
  • Sur certains véhicules, une partie de la conduite d’admission d’air du turbocompresseur du moteur pourrait se fissurer en raison de l’utilisation d’un matériau incorrect lors de la production. (2016) (WRX)
  • Le système de démarreur à distance accessoire, la pince de retenue de la pile pourrait se déplacer et causer des dommages à un élément de la carte de circuits imprimés. (2012-2013)
  • Remplacement du maître-cylindre du circuit de freinage qui pourrait s’être déformé pendant le montage du véhicule. (2012)
  • Les conduites de frein arrière et du centre pourraient être perforées par la corrosion. (2014)

À surveiller

cognement (moteur de 2,5 litres), freins, corrosion, bagues de suspension

Fiche technique

SUBARU IMPREZA (BERLINE, HAYON) (2011-2016)

H4 2,5 L SACT (2011)

173 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 166 LB-PI À 4400 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 5 RAPPORTS, AUTOMATIQUE À 4 RAPPORTS (OPTION)

CONSOMMATION (100 KM) (MAN) 9,1 L, (AUTO) N.D. (OCTANE 87)

 

H4 2,0 L DACT (2011)

230 CH À (224 CH 2007) 5600 TR/MIN | COUPLE : 235 LB-PI À 3600 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 5 RAPPORTS, AUTOMATIQUE À 4 RAPPORTS (OPTION)

CONSOMMATION (100 KM) (MAN) 10,2 L, (AUTO) N.D. (OCTANE 91)

 

H4 2,5 L DACT (2011)

300 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 300 LB-PI À 4000 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) 11,3 L (OCTANE 91)

 

H4 2,0 L DACT (2012-2016) (BERLINE/HAYON) (TOURISME, SPORT, LIMITED)

148 CH À 6200 TR/MIN | COUPLE : 145 LB-PI À 4200 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 5 RAPPORTS, AUTO. À VARIATION CONTINUE (OPT.)

CONSOMMATION (100 KM) (MAN) 8,2 L (AUTO) 7,4 L (OCTANE 87)

 

 

VOLUME DU COFFRE : 340 L (BERLINE), 638 L, 1485 L (SIÈGES ABAISSÉS) (HAYON)

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des