Subaru WRX / WRX STi (2011 à 2016)

Subaru WRX / WRX STi  (2011 à 2016)

La WRX, c’est le rêve de plusieurs jeunes amateurs de performance qui ont assurément aperçu les prouesses de ces bolides dans des courses de rallye sur YouTube. C’est aussi la façon la plus logique et la plus simple d’accéder à de la performance sans se soucier de notre contrainte hivernale. Voilà d’ailleurs le principal élément qui fait de cette voiture un modèle convoité par tout amateur de conduite sportive. Maintenant, il existe un monde de différences entre la WRX ordinaire et le modèle STi (Subaru Technica International). La première livre une performance qu’on peut qualifier de civilisée, alors que la seconde pousse la chose à l’extrême, en mettant de côté toute forme de confort. Jusqu’en 2014, les WRX/WRX STi proposaient deux configurations de carrosserie, soit berline ou à hayon. Dans les deux cas, un moteur turbocompressé était offert, le premier produisant 265 chevaux, le second s’en voyant greffer 40 supplémentaires. Hormis une présentation légèrement distincte et une importante différence dans les freins et la suspension, ces deux voitures se ressemblent de très près. Et contrairement à la croyance, les performances en ligne droite sont très semblables. Évidemment, la consommation est plus élevée sur le modèle STi, ce qui n’empêche pas la WRX d’être elle aussi très gourmande. À surveiller sur cette génération? La corrosion, hélas, l’état de l’embrayage et l’usure des freins (surtout sur la WRX). En passant au modèle 2015 ou 2016, on élimine le modèle à hayon. La WRX STi conserve la même puissante motorisation, alors que la WRX se voit greffer un nouveau 2-litres turbocompressé extrêmement efficace. Léger, puissant, drôlement moins gourmand et d’une grande fiabilité, ce moteur montre des performances exceptionnelles. La voiture est également mieux construite, ce qui renforce le sentiment de solidité. Il est même possible d’opter sur cette version pour une boîte automatique à variation continue qui, sans être aussi amusante que la manuelle, demeure impressionnante.Évidemment, le défi lorsqu’on se procure une WRX/WRX STi en modèle d’occasion est de trouver la perle rare. Car dans la majorité des cas, vous pouvez être certain que le précédent propriétaire de la voiture l’a vivement sollicitée. Ainsi, qu’importe l’âge ou le kilométrage de la voiture, une inspection est de mise.

Rappels

  • Dans certains véhicules à turbocompresseur, le relais qui contrôle la pompe d’injection d’air secondaire pourrait avoir été mal fabriqué. (2011-2014)
  • Sur certains véhicules munis de la technologie d’aide à la conduite EyeSight, la version française du manuel d’utilisation du système EyeSight pourrait contenir des erreurs de traduction. (2015)
  • Sur certains véhicules, si le système d’aide à la conduite est désactivé en raison d’une défaillance du commutateur d’indicateur de feux d’arrêt, le système pourrait ne pas aviser le conducteur que les systèmes de freinage automatique, de régulateur de vitesse adaptatif et de freinage avant collision sont désactivés. (2015)
  • Sur certains véhicules, une partie de la conduite d’admission d’air du turbocompresseur du moteur pourrait se fissurer en raison de l’utilisation d’un matériau incorrect lors de la production. (2016) (WRX)
  • Le système de démarreur à distance accessoire, la pince de retenue de la pile pourrait se déplacer et causer des dommages à un élément de la carte de circuits imprimés. (2012-2013)
  • Remplacement du maître-cylindre du circuit de freinage qui pourrait s’être déformé pendant le montage du véhicule. (2012)
  • Les conduites de frein arrière et du centre pourraient être perforées par la corrosion. (2014)
  • Sur certains véhicules, si le système d’aide à la conduite est désactivé en raison d’une défaillance du commutateur d’indicateur de feux d’arrêt, le système pourrait ne pas aviser le conducteur que les systèmes sont désactivés. (2015)
  • Sur certains véhicules munis de la technologie d’aide à la conduite EyeSight, la version française du manuel d’utilisation du système EyeSight pourrait contenir des erreurs de traduction. (2015)

À surveiller

Moteur de 2,5 litres, corrosion, raccordement de barre stabilisatrice.

Fiche technique

SUBARU WRX/ WRX STI  (2011-2016)

H4 2,5 L DACT (2011-2016) (WRX STI)

305 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 290 LB-PI À 4000 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) 12,0 L (OCTANE 91)

 

H4 2,5 L DACT (2011-2016) (WRX)

265 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 244 LB-PI À 4000 TR/MIN (2011-2014)

268 CH À 5600 TR/MIN | COUPLE : 258 LB-PI DE 2000 À 5200 TR/MIN (2015-2016)

TRANSMISSION : MANUELLE À 6 RAPPORTS, AUTOMATIQUE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) (MAN) 9,8 L, (AUTO) 10,9 L  (2011-2014), (MAN) 9,9 L, (AUTO) 11,0 L (2015-2016) (OCTANE 91)

VOLUME DU COFFRE : 340 L

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des