Toyota FJ Cruiser (2011-2014)

Toyota FJ Cruiser (2011-2014)

2011 Toyota FJ Cruiser

À une époque pas si lointaine, la mode rétro battait son plein dans l’industrie automobile. En 2007, Toyota a ramené une image du passé au sein de son alignement – le FJ Cruiser – rappelant les belles années du légendaire FJ40. Les plus vieux se souviennent assurément de ce rival du Jeep CJ. C’est ce qui explique le bouclier du FJ Cruiser avec cette grille de calandre arrondie, le pare-brise vertical balayé par trois essuie-glaces, le toit blanc et ce choix de coloris rétro, sans oublier le pneu de secours monté à l’arrière. Il n’y a pas à dire, cette silhouette est assez unique sur la route. Reposant sur la même plateforme que son cousin le Toyota 4Runner, le FJ Cruiser hérite également de la même mécanique, soit un robuste V6 de quatre litres de cylindrée qui, à défaut d’être aussi sophistiqué que d’autres mécaniques Toyota, est parfaitement adapté à ce châssis de véhicule hors route. En bon rival du Jeep Wrangler, le FJ Cruiser a été rendu disponible avec une boîte manuelle à six rapports ou une boîte automatique à cinq vitesses. Sans surprise, le véhicule peut rouler en mode 2RM, 4RM ou 4RM Lent pour les manœuvres plus ardues. Avec sa garde au sol surélevée, le FJ Cruiser peut franchir bon nombre d’obstacles. En conduite urbaine, le VUS japonais se fait plus rustique, la douceur de roulement étant handicapée un brin par ce châssis à échelle. Notez aussi que la consommation de carburant moyenne est assez élevée. Par contre, l’originalité du FJ Cruiser le rend attachant auprès d’un certain public. Sa fiabilité est également un argument de poids à long terme. Quant à son habitacle accessible par des portières de type inversé, disons qu’il fait honneur à la qualité des autres produits de la marque avec un peu plus de caoutchouc à bord pour faciliter le nettoyage après une longue journée à jouer dans la boue.

Rappels

  • Des fissures sur les panneaux des portières d’accès peuvent se former si les portières d’accès sont fermées avec force de façon répétitive. (2011-2013)
  • Remplacement des deux tubes de freins extérieurs avant par des tubes à jour vendus et posés par les concessionnaires. (Modèles TRD 2011-2012)
  • L’arbre intermédiaire qui relie le volant à la boîte de direction pourrait avoir été mal soudé pendant la fabrication. (2014)

À surveiller

Transmission manuelle, arbre de transmission, système de refroidissement

Fiche technique

TOYOTA   FJ CRUISER (2011-2014)

V6 4,0 L DACT

260 CH À 5600 TR/MIN | COUPLE : 271 LB-PI À 4400 TR/MIN

TRANSMISSION : MANUELLE À 6 RAPPORTS, AUTO. À 5 RAPPORTS (OPTION)

CONSOMMATION (100 KM)  (MAN) 12,0 L,  (AUTO) 11,1 L (OCTANE 87)

VOLUME DU COFFRE : 790 L, 1892 L (SIÈGES ABAISSÉS)

 

 

 

 

 

Voitures usagées

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Joe Mécano Auteurs de commentaires récents
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Joe Mécano
Invité
Joe Mécano

Vous n’avez pas dit la direction!