Toyota Prius (2011-2016)

Toyota Prius (2011-2016)

2010 Toyota Prius NMMP, California

La Prius entrera dans les livres de l’histoire comme étant l’un des plus grands succès stratégiques et l’une des voitures ayant le plus influencé le monde automobile. Bizarrerie à son lancement en 1997, elle s’est rapidement imposée comme LA référence en matière d’hybride. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si année après année, on en parle comme étant la voiture à technologie alternative la plus vendue au monde. Pour la période qui nous intéresse, on couvre l’essentiel de la troisième génération et les premiers pas de la quatrième. Introduite en 2009, la Prius, troisième du nom, repousse son aérodynamisme avec un design plus achevé. Ce n’est pas une beauté, mais elle se fond mieux dans le paysage. L’intérieur reste un endroit hétéroclite. Toyota persiste avec un affichage central difficile à lire et sans organisation. Sur cet aspect, Toyota a failli. L’espace demeure un des points les plus intéressants. On obtient d’excellents dégagements pour quatre personnes. Le confort se veut relatif. Pratique, le coffre libère une aire de 612 litres. Le but même de l’existence de la Prius: sa mécanique.  Super efficace, le quatre cylindres de 1,8 litre cumule 134 chevaux avec le soutien de l’électrification. La moyenne se situe sous la barre des 5 litres/100km avec un usage urbain. Pour aller plus loin, une rare version enfichable permet une autonomie électrique d’une trentaine de kilomètres. Très fiable, la Prius demeure un choix d’exception dans l’occasion, même si elle conserve une bonne valeur de revente. Après s’être fait violemment critiquer face au design des modèles précédents, Toyota introduit une quatrième génération avec des lignes provocatrices. La forme aérodynamique reste, mais les accents aux DEL et les traits se tournent résolument vers le futur. L’habitacle s’aligne vers la normalité puisque l’on rapatrie l’instrumentation devant le conducteur, c’est nettement plus simple et plus convivial. Très impressionnante, Toyota parvient une fois de plus à réduire la consommation. On arrive avec une moyenne oscillant autour de 4,5 litres/100km. Encore très rare dans l’occasion, il s’agit possiblement de la meilleure voiture écoénergétique sur le marché actuellement.

Rappels

  • Dans certains véhicules, les câbles du frein de stationnement pourraient se séparer du levier au niveau de l’étrier arrière. Par conséquent, le frein de stationnement pourrait cesser de fonctionner. (2016)
  • Dans certains véhicules, une défectuosité dans les rideaux gonflables pourrait causer une défaillance du générateur de gaz, ce qui libèrerait le gaz comprimé dans le rideau gonflable et, par conséquent, le gonflerait partiellement. (2011-2012)
  • Le module d’alimentation intelligent (IPM), qui fait partie de l’onduleur du système hybride, pourrait s’endommager dans certaines conditions de conduite. (2014)

À surveiller

Suspension, freins.

Fiche technique

TOYOTA  PRIUS (2011-2016), PRIUS C (2012-2016)

L4 1,8 L DACT + MOTEUR ÉLECTRIQUE (2011-2015) (PRIUS, PANNEUX SOLAIRES, TOURING, TECHNO, PLUG-IN)

134 CH À 5200 TR/MIN | COUPLE : 105 LB-PI  À 4000 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À VARIATION CONTINUE

CONSOMMATION (100 KM) 4,7 L, 2,5 L (PLUG-IN) (OCTANE 87)

 

L4 1,8 L DACT + MOTEUR ÉLECTRIQUE (2016) (PRIUS, TECHNOLOGIE, TOURING)

136 CH (PUISSANCE COMBINÉE) | COUPLE : 105 LB-PI  À 4000 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À VARIATION CONTINUE

CONSOMMATION (100 KM) 4,5 L (OCTANE 87)

VOLUME DU COFFRE : 612 L (PRIUS/PLUG-IN) (2011-2015), 484 L (PRIUS C) (2011-2016), 697 L (2016)

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des