Toyota RAV4 (2011-2016)

Toyota RAV4 (2011-2016)

2009 Toyota Rav4, 4cyl.

Lancé il y a maintenant 20 ans, le RAV4 est l’un des pionniers du segment des utilitaires sport compacts et il est arrivé à peine quelques semaines après le CR-V de Honda. Les deux Japonais se livrent depuis une guerre sans merci quant à la qualité des produits mais aussi, et surtout, aux ventes. Bien que ses fondations remontent à 1997 chez nous, nous en sommes maintenant à la quatrième génération depuis 2013. On couvre donc deux versions sur cette page. Pour 2011 et 2012, on constate d’emblée que le RAV4 n’est plus aussi compact qu’il le prétend. En effet, bien que ses lignes demeurent génériques, elles offrent l’avantage que le temps n’a aucune emprise sur le design. Encore aujourd’hui, cette génération du RAV4 se montre moderne. La présentation intérieure laisse perplexe par son style hétéroclite, mais le tout se veut très fonctionnel et ergonomique. La grande majorité des RAV4 de cette version offre cinq places. Sachez qu’il est possible de dénicher des modèles à sept assises. Mécaniquement, on trouve un 4-cylindres et un V6. Dans les deux cas, la compétence est au rendez-vous, mais pour se pimenter la vie, le V6 de 269 chevaux sera l’option à retenir. Pour 2013, on arrive avec un quatrième opus du RAV4. Toujours plus mature mais évolutif, il revient avec les qualités des générations précédentes, mais sans la roue de secours extérieure sur le hayon. La présentation de la cabine fait aussi un bond de géant. On propose une planche de bord esthétiquement réussie et une aire de vie extrêmement vaste. On ne se sent pas du tout à l’étroit dans le RAV4, ce qui confirme sa vocation familiale. Suivant la théorie de l’évolution automobile, on abandonne le V6, il ne reste plus qu’un 4-cylindres. Il se montre compétent et d’une exceptionnelle fiabilité. À la suite des petits changements esthétiques de 2016, on introduit une version hybride très frugale, mais passablement plus coûteuse. Si cette version vous intéresse, faites vos calculs pour sa rentabilité. Comme toujours, puisque c’est du Toyota, on recommande toutes les années modèles du RAV4 sans confession tant ils sont fiables.

Rappels

  • Certains véhicules ne satisfont pas aux exigences de la norme de sécurité des véhicules automobiles du Canada (NSVAC) 126 – Contrôle électronique de la stabilité. (2016)
  • Sur certains véhicules, la carte de circuits imprimés pour le module de commande électronique de la direction assistée électrique pourrait être endommagée. (2015)

À surveiller

Certains éléments de finition. Différentiel, pédale d’accélérateur

Fiche technique

TOYOTA  RAV4 (2011-2016)

L4 2,5 L DACT (2011-2012)

179 CH À 6200 TR/MIN | COUPLE : 234 LB-PI À 4700 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 4 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) 8,9 L (OCTANE 87)

 

V6 3,5 L DACT (2011-2012)

269 CH À 6200 TR/MIN | COUPLE : 246 LB-PI À 4700 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 5 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) 9,5 L (OCTANE 87)

 

L4 2,5 L DACT (2013-2016) (2RM LE / XLE, 4RM LE / XLE / LIMITED)

176 CH À 6000 TR/MIN | COUPLE : 172 LB-PI À 4100 TR/MIN

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À 6 RAPPORTS

CONSOMMATION (100 KM) (2RM) 8,9 L, (4RM) 9,5 L, (LIMITED) 9,4 L (OCTANE 87)

 

L4 2,5 L DACT + SYSTÈME SYNERGÉTIQUE (2016) (HYBRIDE)

194 CH À 6000 TR/MIN (PUISSANCE COMBINÉE) | COUPLE : N.D.

TRANSMISSION : AUTOMATIQUE À VARIATION CONTINUE

CONSOMMATION (100 KM) 7,2 L (OCTANE 87)

VOLUME DU COFFRE : 1015 L (2011-2012), 1090 L, 2080 L (SIÈGES ABAISSÉS) (2013-2016)

 

 

 

 

 

Voitures usagées

Poster un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des