Un nouveau successeur à la Z

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Un nouveau successeur à la Z

Nissan a dévoilé depuis son pavillon de Yokohama, le prototype qui annonce la prochaine génération de la Z. Alors que l’on reconnaît le style légendaire de la Z, ce prototype présente un nouveau style. Construite sur le même châssis que l’Infiniti Q60, la nouvelle Z va offrir un V6 bi-turbo qui sera sans doute le moteur de 400 chevaux qui se trouve aussi dans la Q60. Il y aura une boîte manuelle à six rapports de série et une boîte automatique est en développement.

Le passé rencontre l’avenir

Avec un style qui fait un clin d’œil à la première génération de Fairlady vendue au Japon, Nissan a aussi voulu produire ce premier prototype de la plus récente génération en jaune, couleur populaire des premières 240Z. Le responsable du Design chez Nissan : Alfonso Albaisa admet avoir utilisé des éléments des générations précédentes tout en projetant une image futuriste. Un défi de taille selon lui, mais qui permettra à la voiture de bien voyager entre les différentes décenniesy compris dans le futur. Le lien avec le Z original est le plus frappant lorsque l’on regarde le Z Proto de côté. La ligne de toit s’étend du nez à l’arrière en équerre pour créer un profil distinctif qui rappelle les premiers modèles. Des jantes en alliage de 19 pouces et un double échappement complètent le style qui ne manque pas de mordant.

Une touche rétro à l’intérieur

Si un endroit avait besoin d’une touche de modernisme, c’est bien l’habitacle. Toutefois, les concepteurs n’ont pas voulu tomber dans le futurisme. L’équipe de design intérieur a demandé conseil à des légendes du sport automobile professionnel pour donner à la Z Proto un habitacle de voiture de sport idéal, avec une petite touche « vintage ». Toutes les informations vitales se trouvent sur l’écran numérique de 12,3 pouces et sont disposées de manière à aider le conducteur à les saisir d’un seul coup d’œil. Des accents jaunes qui font un rappel avec la carrosserie sont présents dans toute la cabine, y compris les coutures du tableau de bord. Les sièges sont dotés d’un liseré spécial et d’un matériau en couches pour créer de la profondeur. Pour le moment Nissan n’a pas donné de date de commercialisation pour une voiture de production, mais en regardant le prototype, il est facile de constater qu’il n’y a qu’un petit pas à franchir pour en faire un modèle de production.

 

 

 

Partager cet article