Un pas de plus vers la conduite autonome chez Ford

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette
Un pas de plus vers la conduite autonome chez Ford

Ford présentait hier son plus récent développement technologique en matière de conduite autonome qui se nomme le Ford CoPilot 360. Il s’agit essentiellement d’une nouvelle étape dans les jalons qui mènera éventuellement à la conduite autonome. Ford procède à la base avec l‘Active Drive Assist qui est essentiellement un régulateur de vitesse adaptatif avec assistance au maintien de la trajectoire. Ce système se compare à ce que l’on retrouve avec le Super Cruise chez GM ou autres systèmes semblables chez Audi, BMW et Mercedes.

Conduire sans les mains

Le mode « mains libres » permet aux conducteurs sur certaines sections d’autoroutes pré-cartographiées et divisés de conduire sans les mains sur le volant – s’ils continuent à faire attention à la route devant eux – ce qui leur donne un niveau de confort supplémentaire pendant les longs trajets. Une caméra infrarouge avancée, orientée vers le conducteur, suivra le regard et la position de la tête pour s’assurer que les conducteurs sont attentifs à la route lorsqu’ils sont en mode mains libres, ainsi qu’en mode de centrage des voies, qui fonctionne sur toutes les routes avec lignes de voies. Les conducteurs seront avertis par des incitatifs visuells sur leur tableau de bord lorsqu’ils devront se concentrer à nouveau sur la route ou reprendre le contrôle du véhicule. Ford affirme que cela fonctionne sur plus de 160 000 km de routes séparées aux États-Unis et au Canada.

De série sur le nouveau Mustang Mach E

Pour bénéficier de la conduite mains libres, les clients doivent acheter l’ensemble Ford Co-Pilot360 Active 2.0. Le système sera activé via une mise à jour des logiciels dans la voiture à la manière de Tesla lorsque le logiciel sera disponible au troisième trimestre 2021. En attendant, les clients pourront profiter de l’Active Park Assist 2.0 inclus, qui permet au conducteur d’entrer ou de sortir d’une place de stationnement en appuyant sur un bouton. Il existe également une nouvelle fonction d’assistance aux intersections qui déclenche un freinage d’urgence automatique si une voiture arrive en sens inverse lors d’un virage à gauche. Une autre amélioration : Le régulateur de vitesse adaptatif « stop-and-go » restera actif pendant 30 secondes après l’arrêt, au lieu de nécessiter une réactivation du conducteur après trois secondes d’arrêt.

 

Ford n’a pas annoncé le prix du système d’assistance active à la conduite ou de l’ensemble de préparation contenant le matériel nécessaire pour le mode mains libres. Il a toutefois précisé qu’il ne s’arrêtera pas à la Mustang Mach E et que nous pouvons nous attendre à ce que cette technologie soit disponible sur d’autres véhicules Ford à partir de l’année modèle 2021.

 

 

 

 

 

Partager cet article